Eclairage

France,  Europe,  Europes,  Les députés européens

Un livre pas comme les autres...Les 100 dates qui ont fait la nation européenne

Par Dominique Voegele@GeopolisAfrique | Publié le 01/12/2014 à 11H43, mis à jour le 01/12/2014 à 11H43

Phillipe Juvin
© EP- 2014

Le pari est inédit. Lorsque un député européen se mêle de parler d’histoire, notre histoire à nous européens. Une réflexion pas comme les autres, au travers de 100 dates pas tout à fait choisies au hasard.

 L’idée de Philippe Juvin, eurodéputé UMP, mais aussi patron des urgences de l’hôpital Pompidou, mais aussi maire de La Garenne-Colombes est au départ fort simple. Il écrit à tous ses homologues du Parlement européen, plus de 750 il y a un peu plus de trois ans, et leur propose de sélectionner une date qui a fait l’histoire dans leur pays, mais une date qui aura aussi une influence au-delà des frontières nationales, qui sera donc en quelque sorte constitutive d’une Europe en devenir.


Ils ne seront qu’une soixantaine à répondre, aucun français ! Mais à partir de ce matériel de base plus quelques autres dates tirées de son propre chapeau, il invente un livre, une forme de saga européenne.
Il y a bien entendu du parti pris dans l’affaire. D’ailleurs l’histoire comme le journalisme tient plus de l’honnêteté  intellectuelle que de l’objectivité pure et dure. Non la Construction européenne ne date pas des années cinquante et du « plus jamais ça » prononcé après la seconde guerre mondiale. Notre histoire commune est bien plus ancienne. Oui, il existe un socle commun à ce que l’on pourrait appeler une civilisation européenne. Philipe Juvin allant plus loin, ce qui lui sera sûrement reproché, lui qui parle de nation européenne.
Enfin le livre s’arrête à la Chute du mur en 1989. Rien par exemple sur 2004 date de plus grand élargissement de l’UE, rien sur 1992 et le Traité de Maastricht alors que se décide la monnaie unique. Mais dans le livre apparait 1252 le moment où est frappé à Florence le Florin, l’une des futures monnaies du commerce en Europe.
Pour Philipe Juvin, il s’agit d’appartenir à « un grand tout ». Et ces dates sont censées refléter ce sentiment, comme si elles étaient des étapes parfois méconnues de cette construction. L’exercice est intéressant même si cette idée même de nation risque de choquer certains. Il aurait été également plus malin, mais là c’est la faute de l’éditeur, d’éviter l’illustration d’une construction européenne par, en couverture, le tableau de David, nous décrivant le couronnement de Napoléon, peut-être pas l’idée qu’on se fait d’un grand européen…
 
Notre histoire
Les cent dates qui ont fait la nation européenne
Editions Jean-Claude Lattès.