Vidéo

Etats-Unis,  Amérique,  Elections américaines

1.000 milliards de dollars, la dette des études aux Etats-Unis

Par Jacques Deveaux@GeopolisAfrique | Publié le 28/08/2012 à 09H19, mis à jour le 15/11/2012 à 16H02

La traditionnelle cérémonie remise diplômes
La traditionnelle cérémonie de remise des diplômes © FTV

Les études universitaires américaines sont de plus en plus coûteuses. 15.700 euros en moyenne par an. Les étudiants n'ont pas d'autre choix que d'emprunter pour les payer. Ainsi, leur dette atteint désormais un chiffre vertigineux : 1.000 milliards de dollars. Et avec la crise, nul n'est assuré de trouver un travail pour rembourser ses prêts.

D'un côté le poids de la dette, 1.000 milliards de dollars. De l'autre, un autre chiffre. La moitié des étudiants américains ne trouvent pas un emploi stable à la sortie des études. Cette dette devient un thème de campagne électorale : avec la crise économique le concept du paiement différé des études a du plomb dans l'aile.

Comment rembourser une dette qui atteint parfois 85 000 euros sans travail ? Et en travaillant, il ne reste plus grand-chose pour vivre, une fois le crédit payé. Certains prônent même l'idée que les études ne sont pas un investissement valable.

Reportage de Maryse Burgot pour France 2 diffusé le 25 août 2012

DLTFTV MAM 2601558

L'Amérique a ainsi laissé enfler une bulle financière aussi dangereuse que les subprimes. Les créanciers risquent de ne pas recouvrer la totalité de leur mise de fond. Des jeunes travailleurs, diplômés donc et force vive du pays, vont être en état de paupérisation. Que dire enfin des conséquences sur la consommation intérieure du pays, quand pour un ménage, la question est de rembourser et non de dépenser.