Eclairage

Les longues journées et semaines de nos eurodéputés

Par Dominique Voegele@GeopolisAfrique | Publié le 11/04/2014 à 14H31, mis à jour le 11/04/2014 à 14H36

Au travail
© European Union 2014-EP

Or donc nous nous apprêtons à élire nos eurodéputés. Mais de quoi leurs semaines sont-elles faites? être député européen c'est du boulot ou des grandes vacances? Un petit tour dans les documents du Parlement européen nous permettra d'en savoir un peu plus.


Il s'agit de bien se souvenir que le député européen durant ces cinq années de mandature ne se contente pas d'assister aux réunions plénières du Parlement européen.Groupes politiques, commissions de travail, voyages, réunions, et séjour dans son pays d'origine ou dans sa circonscription, son emploi du temps est souvent chargé. même s'il existent quelques paresseux en proportion moyenne par rapport au reste de la population européenne.Pour organiser ce travail, chaque année, le Parlement européen établit un calendrier des réunions.

Et c'est là que le document du Parlement européen prend le relais.

" Ce calendrier comprend au maximum 12 sessions de 4 jours à Strasbourg et 6 sessions supplémentaires de 2 jours à Bruxelles, 2 semaines par mois pour les réunions des commissions et délégations parlementaires et une semaine par mois pour les réunions des groupes politiques. 4 semaines par an permettent aux Eurodéputés d'être actifs exclusivement dans leur arrondissement électoral (semaines de circonscription).


Dans le calendrier des réunions, quatre couleurs indiquent les activités parlementaires de la semaine : 
rouge : assemblées plénières 
rose : réunions des commissions et/ou délégations parlementaires 
bleu : réunions des groupes politiques 
jaune : contacts avec les électeurs

Rouge
Les semaines surlignées en rouge indiquent les séances plénières mensuelles, lorsque tous les membres du Parlement se réunissent à Strasbourg. Les réunions sont publiques. En outre, quelques réunions supplémentaires de deux jours se tiennent à Bruxelles.  Elles aussi sont reprises en rouge. Le PE ne se réunit pas en août (il est alors en vacances parlementaires), mais en septembre ou octobre une réunion supplémentaire est prévue à Strasbourg qui est en grande partie consacrée à l'approbation du budget de l'UE. Pendant les réunions de la plénière, les parlementaires prennent les décisions les plus importantes. Suite au vote, une position officielle du Parlement se dégage sur un sujet particulier (une directive, recommandation ou résolution).

Rose
Avant qu'une proposition de législation ne soit soumise en séance plénière, celle-ci est discutée par les députés dans les commissions parlementaires permanentes.  Au nombre de 20, ces commissions, dont chacune est spécialisée dans un domaine précis (comme la gestion de l'environnement, le marché intérieur, le transport et l'agriculture) se réunissent une ou deux fois par mois à Bruxelles.  Elles examinent et amendent les propositions de la Commission européenne et du Conseil. Si nécessaire, elles rédigent un rapport qui sera présenté en session plénière. Les présidents de commission coordonnent leurs travaux au cours de la Conférence des présidents des commissions.

 

Bleu
Les semaines durant lesquelles se réunissent les groupes politiques sont colorées en bleu. Les membres du Parlement siègent dans un groupe politique non pas en fonction de leur nationalité mais bien de leur affinité politique. Un parlementaire qui ne se retrouve dans aucun groupe politique siège comme "non-inscrit". Les députés européens se réunissent chaque mois au sein de leur groupe afin d'établir les priorités politiques concernant les dossiers qui sont - ou qui le seront dans un avenir proche - traités en commission parlementaire.

 

Jaune
Durant les semaines surlignées en jaune, en général quatre fois par an, les députés se concentrent sur leur arrondissement électoral.  Ils maintiennent ainsi un lien avec leurs électeurs malgré leurs nombreux séjours à Bruxelles et à Strasbourg ".


Voilà, fin du document , mais un petit ajout. Si vous voulez en savoir plus en particulier sur le travail effectif réalisé, allez sur le site Vote watch Europe.
Un site que notre nouveau Secrétaire d'Etat aux Affaires européennes ne doit pas franchement aimer. Car l'on y découvre que Harlem Desir n'était pas franchement l'eurodéputé le plus assidu...