Clap

Algérie,  Afrique,  Afriques

Algérie: Daech revendique l’attentat déjoué contre un commissariat à Constantine

Par Géopolis (avec agences)@GeopolisAfrique | Publié le 27/02/2017 à 16H05

Un commissariat visé par attentat à Constantine 26 février 2017
Un commissariat visé par un attentat à Constantine, en Algérie, le 26 février 2017. © Capture d'écran Youtube

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI, Daech) a revendiqué une tentative d'attentat contre un commissariat algérien dimanche 26 février 2017. Un homme portant une ceinture explosive a été abattu alors qu'il tentait d'entrer dans un commissariat de Constantine, à plus de 390 km à l’est d’Alger.


«Une opération suicide menée par un combattant de l'Etat islamique à l'aide d'une bombe dissimulée dans un sac a visé hier un commissariat algérien dans le centre de Constantine», écrit Amaq, organe de communication de l'organisation djihadiste.
        
Un homme portant une ceinture explosive a été abattu dimanche soir (26 février) alors qu'il tentait d'entrer dans un commissariat de Constantine. Selon l’agence officielle Algérie Presse Service, l’attentat, qui a fait quelques blessés légers, a été déjoué par un membre des forces de l’ordre qui a visé la ceinture d’explosifs. «Un policier qui était devant le siège du commissariat situé au dessous d'un bâtiment abritant une dizaine de familles, a riposté énergiquement et héroïquement, après plusieurs sommations, ciblant avec précision la ceinture explosive portée par un terroriste», a indiqué la Direction générale de la Sûreté nationale.

 
La semaine précédente, l'armée avait annoncé avoir tué 14 islamistes armés en Algérie, lors d'une vaste opération de ratissage menée dans la région de Bouira (125 km au sud-est d'Alger). Malgré l'adoption en 2005 d'une Charte pour la paix et la réconciliation, censée tourner la page de la guerre civile qui a fait 200.000 morts pendant la «décennie noire» (années 1990), des groupes armés islamistes restent actifs dans l'est et le sud du pays et visent principalement les forces de sécurité. Depuis le début de l'année, au moins 22 islamistes armés ont été tués dans ces régions.

 
En octobre 2015, trois hommes armés soupçonnés d'appartenir à un groupuscule lié à l'EI avaient abattu un policier dans un restaurant de Constantine, rappelle l’agence Reuters.   
 
Que pèse Daech en Algérie ? L’unique groupe se présentant comme appartenant à l’Organisation de l’Etat islamique après son allégeance est Jund al-Khalifa qui s’est rendu tristement célèbre en enlevant et en tuant le guide de montagne français Hervé Gourdel. Le groupe a été décimé par l’Armée algérienne en mai 2015. Depuis, les tentatives de recomposition ont été avortées, comme lors des opérations militaires à Bouira, Boumerdès et Tizi Ouzou.