Clap

Arabie Saoudite,  Moyen-Orient

Arabie Saoudite : Amy Roko, une humoriste en niqab sur les réseaux sociaux

Par Eléonore Abou Ez@GeopolisAfrique | Publié le 22/07/2015 à 09H41

Amy Roko l'humoriste saoudienne sur Instagram
Amy Roko, la seule femme humoriste en Arabie Saoudite.

Dans le royaume conservateur d’Arabie Saoudite, il n' y a pas de théâtres, pas de cinémas ni de centres de loisirs. Avec les réseaux sociaux, les jeunes ont trouvé la parade pour se divertir. Amy Roko met en ligne des mini sketchs sur Instagram qui battent des records d’audience.


Une imitation de la chanteuse colombienne Shakira, une prise de karaté face à un prétendant trop collant ou une petite virée en skateboard parce qu’une femme ne peut pas conduire... Les vidéos très courtes d'Amy Roko font un tabac en Arabie Saoudite. La jeune étudiante de 22 ans est suivie sur Instagram par plus d’un demi-million de personnes.

 
Les réseaux sociaux pour scène
Le succès est arrivé par hasard pour Amy Roko (un pseudonyme).
Pendant les vacances d’été, l'étudiante  qui vit à Riyad envoie des mini sketchs à ses amies pour les faire rire et les distraire. Ça marche si bien qu’elle décide de poster ses vidéos sur Instagram et le succès est fulgurant. Dans ses vidéos inspirées du quotidien, elle pointe tout en finesse les interdits de la société saoudienne. Un petit espace de liberté pour les jeunes qui postent des milliers de commentaires à chacune de ses vidéos.

Amy Roko dans une imitation de la chanteuse colombienne Shakira 

 
Une «Ninja» qui a de la voix
Très prudente, Amy Roko, qui tourne vêtue de la robe noire traditionnelle et d'un niqab, connaît bien les limites. Elle ne parle jamais de politique ou de religion.
Mais elle ne se gêne pas pour rappeler avec humour la condition des femmes en Arabie Saoudite
«Ma vie serait tellement plus simple si je pouvais conduire pour aller à l’université, à l’hôpital ou à la librairie…Je ne supporte plus que l’on considère la femme comme faible et fragile. Je vois les femmes comme des êtres puissants parce qu’elles le sont vraiment» précise Amy dans une interview au site AJ+.
   
Amy Roko et le sketch du skateboard