Le point sur...

Etats-Unis,  Amérique

Bill Cosby: la procédure pénale suspendue... pour combien de temps?

Par Dominique Cettour Rose@GeopolisFTV | Publié le 10/03/2016 à 14H22, mis à jour le 10/03/2016 à 18H02

Bill cosby
Atteint de quasi-cécité, le comédien Bill Cosby sort de l'audience préliminaire pour des accusations d'agression sexuelle, le 2 Février 2016, au Palais de justice du comté de Montgomery à Norristown, en Pennsylvanie. © WILLIAM THOMAS CAIN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

L'audience préliminaire du procès de Bill Cosby, fixée au 8 mars 2016, a été reportée sine die, et la procédure pénale suspendue. Ses avocats avaient fait appel de la validation par la justice américaine, début février, des poursuites contre l'ex-star de la télévision pour «agression sexuelle aggravée». L'acteur a été inculpé le 30 décembre 2015 pour ces faits remontant à 2004.

Combien de temps faudra-t-il encore attendre pour voir se dérouler le premier procès de Bill Cosby, 78 ans, au pénal ? L'appel formé par les avocats de William Henry Crosby, de son nom complet, pour faire annuler la procédure au pénal, a entraîné le renvoi sine die de audience préliminaire fixée au 8 mars.


Dans cette toute première procédure au pénal, celui qui a longtemps incarné le père idéal dans la série The Cosby Show (diffusée entre 1984 et 1992) est poursuivi pour «agression sexuelle aggravée» sur la personne d'Andrea Constand. Cette ancienne responsable de l'équipe de basket de l'université de Temple, en Pennsylvanie a porté plainte contre l'ex-star qui l'aurait agressée sexuellement en 2004, chez lui, à Cheltenham, petite ville de banlieue de Philadelphie. L'enquête révèle que l'acteur-animateur l'a droguée avant de la violer. De nouvelles informations sur ces faits, transmises à la justice en juillet 2015, sont à l'origine de son inculpation.

Poursuites au pénal
Se pensant à l'abri de poursuites, Bill Cosby avait accepté à l'époque des faits (2004) d'être interrogé dans le cadre d'une procédure civile. L'ancien procureur du comté de Montgomery (Pennsylvanie), Bruce Castor, lui avait alors «promis» de ne pas engager de poursuites au pénal. Dans ce témoignage, il reconnaissait avoir donné une pilule à Andrea Constand, puis avoir caressé sa poitrine et s'être livré à des attouchements sexuels. Il affirmait néanmoins que la relation était consentie.


Le nouveau procureur du comté, Kevin Steele, a décidé de ne pas suivre l'engagement de son prédécesseur et engagé des poursuites au pénal contre celui qui fut longtemps considéré comme une figure morale de l'Amérique noire.

D'autres procédures au civil
Depuis un an, l'acteur est accusé par plusieurs dizaines de femmes d'avoir abusé d'elles sexuellement après les avoir droguées. D'autres procédures sont en cours, mais elles se déroulent toutes devant des juridictions civiles, ce qui signifie de l'acteur n'encourt pas de peines d'emprisonnement.

Dans le cas d'Andrea Constand, les faits sont encore susceptibles de faire l'objet de poursuites, la prescription étant de 12 ans, avait affirmé fin décembre, Kevin Steele, alors procureur adjoint. Une autre femme, Donna Barrett, avait affirmé avoir subi des attouchements de la part Bill Cosby en 2004 également, en marge d'un événement sportif.

L'acteur a également été assigné en octobre 2015 par Chloe Goins. La jeune femme l'accuse de l'avoir agressée sexuellement en 2008 à la Playboy Mansion, célèbre résidence du créateur du magazine de charme éponyme, Hugh Hefner. Mais la première plainte formellement déposée, début décembre 2014, est celle de Judy Huth, âgée de 15 ans quand elle a été agressée par l’acteur en 1974. Le procureur du comité de Los Angeles avait fait savoir qu'il n'instruirait pas la plainte, les faits étant prescrits. 

Le clown de la classe
Né en 1937 à Philadelphie, Cosby est le fils d'une femme de chambre et d'un cuisinier dans la Marine qui ont eu trois autres garçons. Très jeune, il s'est vite forgé une réputation de clown de la classe. Après un passage lui aussi dans la Marine à la fin des années 50, il a décroché grâce à ses performances athlétiques une bourse à l'université Temple de Philadelphie, en 1961, avant de débuter comme comédien sur des scènes de théâtre d'improvisation.
 

Cosby soutenu par sa femme
L'avalanche d'accusations d'agressions sexuelles ont fait perdre à l'ex-légende télévisuelle de nombreux soutiens médiatiques, comme la chanteuse Jill Scott ou la comédienne Whoopi Goldberg. Il a en outre été démis du conseil d'administration d'une université de Pennsylvanie où il siégeait depuis 32 ans.

Camille Cosby, son épouse depuis 50 ans, a été auditionnée le 22 février 2016 dans le cadre d'une procédure intentée par sept femmes devant un tribunal du Massachusetts. Elle doit être entendue à nouveau le 14 mars et continue néanmoins de défendre son «merveilleux mari» qui encourt, en cas de condamnation, jusqu'à dix ans de prison. 

Présidentielle américaine

Recevez notre newsletter consacrée aux élections américaines 2016