La crise migratoire au cœur des discussions européennes

La crise migratoire était une nouvelle fois à l'ordre du jour de la réunion des ministres de l'Intérieur de l'Union européenne, ce lundi 25 janvier, à Amsterdam. Les contrôles dans les pays situés aux porte d'entrées de l’Europe ne fonctionnent pas. Les ministres ont mis la pression sur la Grèce, fermement invitée à faire plus pour contrôler l'arrivée de migrants sur son sol et menacée par certains pays d'être exclue de l'espace Schengen. Sur les cinq centres d'enregistrement des migrants qui devaient être mis en en place, seul le hotspot de Lesbos est aujourd'hui opérationnel, mais il reste une véritable passoire.

Les ministres de l’Intérieur de l'UE ont aussi débattu des menaces terroristes avec en parallèle la mise en place d'un nouvel organisme européen de contre-terrorisme pour travailler à travers le continent sur les questions terroristes sensibles.


Amsterdam : la crise migratoire au coeur des discussions du sommet européen

A lire aussi

  • Aucun article