Rome : une fête de Pâques sous haute surveillance

Plus de 500 000 fidèles sont attendus pour célébrer Pâques à Rome. La ville redoute une attaque similaire à celle de Nice, Berlin ou Stockholm.

Le Pape François a déjà commencé les célébrations avec une messe jeudi matin à la basilique Saint-Pierre. Vendredi soir, il participera comme chaque année au chemin de croix (Via Crucis) qui se déroule au Colisée. Samedi soir, la veillée pascale se tiendra à la basilique Saint-Pierre. La bénédiction du Pape Urbi et Orbi (à la ville et au monde) sera prononcée dimanche à midi pour clôturer cette semaine sainte.

Sécurité extrême pour la semaine de Pâques à Rome

Tous les journaux italiens ce matin développent les précautions de sécurité mises en place dans la capitale italienne. Plus de 3 000 policiers et militaires sont déployés pour assurer la sécurité de la ville.

La plan de circulation du centre ville a été envisagé pour une sécurité maximale. La priorité se concentre sur la Via del Corso, l'une des principales artères commerçantes de la ville. Celle-ci donne accès aux lieux touristiques importants comme la fontaine de Trevi ou le Panthéon. Les fouilles de personnes sont renforcées et les fourgons blindés de l’armée vont bloquer les accès aux véhicules. L’Italie redoute sur son sol une attaque similaire à celles de Nice, Berlin ou Stockholm.

 

Publié par François Beaudonnet / Catégories : Non classé