Clap

Etats-Unis,  Cuba,  Amérique

«Chère Ileana»: une lettre d'Obama embarque dans le premier vol postal vers Cuba

Par Véronique le Jeune (avac AFP)@GeopolisFTV | Publié le 17/03/2016 à 18H46, mis à jour le 18/03/2016 à 10H22

Capture écran blog Maison Blanche
Barack Obama signe sa lettre à Ileana Yarza le 16 mars 2015 (capture d'écran du blog de la Maison Blanche) © DR

«J'espère que cette lettre qui vous parviendra grâce au premier vol postal direct entre les Etats-Unis et Cuba depuis plus de 50 ans, restera comme un souvenir d'un nouveau chapitre entre nos deux pays», écrit le président américain à sa correspondante cubaine Ileana Yarza, 76 ans qui lui a fait part de sa volonté de le rencontrer. Barack Obama sera en visite historique sur l'île les 21 et 22 mars


Barack Obama a profité du rétablissement des liaisons postales directes entre les Etats-Unis et l'île communiste pour répondre à Ileana Yarza, Cubaine de 76 ans, qui avait pris l'initiative d'écrire directement au président des Etats-Unis.

La missive du président américain, dont la Maison Blanche a diffusé une copie avant qu'elle ne soit placée dans une grande enveloppe, puis dûment timbrée, «arrivera sur l'île avant le président à La Havane dimanche», précise l'exécutif américain. La lettre présidentielle a été acheminée par le vol inaugural qui a eu lieu le 16 mars 2015.


Un mois auparavant, Ileana Yarza, racontait sa joie à l'annonce de la visite sur son île de l'hôte de la Maison Blanche et invitait le président pour un café chez elle.

«Je suis votre carrière politique depuis votre première campagne électorale», écrivait Mme Yarza, précisant avoir célébré ses deux victoires, en 2008 comme en 2012, et regrettant amèrement qu'un troisième mandat ne soit pas possible.

Le service de courrier entre Cuba et les Etats-Unis n'était plus assuré depuis 1963, peu après l'entrée en vigueur de l'embargo américain sur l'île. Les Américains pouvaient néanmoins envoyer des lettres à Cuba par l'intermédiaire de pays tiers, ce qui rallongeait les délais et augmentait les coûts.

La visite de Barack Obama, qui sera accompagné de sa femme et ses deux filles, consacrera de manière spectaculaire le rapprochement entre Washington et La Havane, après un demi-siècle de tensions héritées de la Guerre froide. Les deux pays ont rétabli leurs relations diplomatiques en juillet 2015. Dès le mois d'avril de la même année, le réchauffement américano-cubain était immortalisé par la poignée de mains entre Barack Obama et son homologue cubain Raul Castro.

Présidentielle américaine

Recevez notre newsletter consacrée aux élections américaines 2016