Eclairage

Economie,  Algérie,  Afrique

«Choose France»: le groupe algérien Condor Electronics dans la cour des grands

Par Jacques Deveaux@GeopolisAfrique | Publié le 23/01/2018 à 17H09

Abderrahmane Benhamadi PDG groupe Condor Electronics
Abderrahmane Benhamadi, PDG du groupe Condor Electronics © Algerie Focus

Condor électronics et son PDG viennent d’obtenir la consécration internationale en étant invités à l’opération «Choose France», lancée par le président français Emmanuel Macron. Il fait donc partie, avec son compatriote Issad Rebrab du groupe Cevital (Fagor-Brandt), des 140 patrons qui comptent dans le monde.


22 janvier 2018 au château de Versailles. Opération «choose France». Emmanuel Macron a convié les plus grands dirigeants de la planète à investir en France. Sur les 140 invités, il y a des représentants de Coca-Cola, Alibaba, Siemens... et aussi des groupes algériens Condor Electroniques et Cevital. Reconnaissance d’autant plus éclatante qu’il y avait peu d’entreprises africaines conviées au rendez-vous de «Choose France» (25% Afrique, Moyen-Orient, Asie).
 
Conglomérat
A l’image des groupes coréens, Condor Electronics est particulièrement diversifié. Des téléviseurs, des téléphones, des ordinateurs, de l’électro-ménager et même des panneaux solaires. Le groupe revendique 4000 collaborateurs en Algérie.
 
A cela, il convient d’ajouter l’activité de la holding au nom du PDG. Le groupe Benhamadi est présent dans le BTP et la construction, mais aussi dans l’hôtellerie et l’agro-alimentaire. Le groupe a été fondé au début des années 60 par Mohamed Tahar Benhamadi, le père de l’actuel PDG. L’activité se situait d’abord dans l’alimentaire et les transports, puis  la construction.

Diversification
Après des études au Royaume-Uni et un master en marketing, Abderrahmane Benhamadi rejoint le groupe familial, tout en donnant des cours à l’université de Sétif. Et en 2000, il fonde Condor Electronics. La société produit des ordinateurs, des téléphones et des produits multimédias. Né en 1959, Abderrahmane Benhamadi fait aujourd’hui partie des dix hommes les plus influents d’Algérie. Automobile, énergie solaire sont autant de secteurs où le PDG entend développer son groupe.
 
Un milliard de dollars d’investissements
Le 19 janvier 2018, Abderrahmane Benhamadi a annoncé un investissement d’un milliard de dollars sur cinq ans «pour développer nos activités dans les téléphones portables, les produits encastrables, la cuisine et les meubles et les réfrigérateurs», selon les propos du PDG. Dans la téléphonie mobile, Condor, leader du marché en Algérie, est très ambitieux. Le groupe veut multiplier sa production par deux. «Nous visons une capacité de production de 5 millions de téléphones par an dont 50% seront destinés à l’exportation» précise le PDG au site TSA

Condor est bien dans la cour des grands.