Eclairage

Société,  République Démocratique du Congo (RDC),  Afrique

Cinq choses à savoir sur le Dr Mukwege, prix Nobel de la paix

Par Eléonore Abou Ez@GeopolisAfrique | Publié le 05/10/2018 à 18H18, mis à jour le 05/10/2018 à 19H38

Le Dr Denis Mukwege
Le Dr Denis Mukwege dans le documentaire réalisé par Thierry Michel, «L'homme qui répare les femmes».  © AFP

Le Dr Denis Mukwege, 63 ans, a reçu le prix Nobel de la Paix 2018. Le gynécologue congolais a été récompensé pour sa lutte contre les violences sexuelles. Un combat qu’il mène depuis près de 20 ans. Son engagement en cinq points.


L’hôpital de Panzi pour soigner les femmes violées
En 1999, le Dr Mukwege crée l’hôpital de Panzi à Bukavu, dans l’est de la République démocratique du Congo, pour venir en aide aux femmes enceintes et lutter contre la mortalité maternelle et infantile. Très vite, la clinique se spécialise dans le traitement des femmes violées. En près de 20 ans, plus de 50.000 femmes et filles victimes d’agressions sexuelles y ont été accueillies. «Nous avons donné la vie à des enfants nés du viol qui à leur tour ont été violés», soulignait en 2013 le médecin. Aujourd'hui, la violence continue.
 
Une action qui dérange
L’hôpital de Panzi et son fondateur sont sous protection de l’ONU. Le Dr Mukwege avait échappé à une tentative d’assassinat en plein centre de Bukavu en 2012. Dans cette région, sa vie et celle de ses patientes sont menacées. «Notre action gêne: nous soignons les victimes de la violence et de la barbarie dans le Kivu. Elles nous parlent, nomment de leurs bourreaux. Cela n’est pas du goût de ceux qui commettent ces actions et de ceux qui les dictent», confiait le Prix Nobel au journal La Croix en mai 2017.
 
Un mouvement féministe pour les hommes
Le Dr Mukwege a lancé en 2014 un mouvement féministe destiné aux hommes congolais pour les sensibiliser sur les violences sexuelles faites aux femmes. «Une femme agressée en public dans notre ville s’est exclamée: "Où sont les hommes?"» Aujourd’hui, nous voulons dire les hommes sont là», avait souligné le médecin qui soigne gratuitement les victimes. V-Men Congo est inspiré du mouvement américain V-Men, qui milite contre les discriminations et les attitudes misogynes. 
 
Appel à la lutte pacifique au Congo
L’engagement du gynécologue en faveur des femmes a lieu sur fond de guerre au Kivu. La région est frappée par les violences depuis plus de 20 ans. Le peuple congolais vit «un véritable esclavage moderne», se désole Denis Mukwege qui égratigne le régime en place occupé, selon lui, à organiser «des élections falsifiées». Le médecin engagé se prononce pour un changement de système de gouvernance et appelle à une lutte pacifique pour «la libération totale du pays».
 
Des Prix à l’international
Depuis 2008, le Dr Mukwege collectionne les récompenses pour son action en faveur des femmes. Prix des Nations Unies, Prix Olof Palme, Prix de la Fondation Chirac, Prix Sakharov, Prix de la Paix de Séoul… et un couronnement avec le Nobel de la paix en 2018. Cette reconnaissance internationale et les dotations qui en résultent lui permettent de poursuivre son travail.