Clap

Société,  Afrique

Coupe du monde de rugby 2023: le ballon ovale fait école en Afrique

Par Véronique le Jeune@GeopolisAfrique | Publié le 16/11/2017 à 09H38, mis à jour le 16/11/2017 à 09H38

Des élèves d'une école Mthatha dans province Cap en Afrique Sud
Un nouveau ballon de rugby pour ces élèves d'une école de Mthatha, dans la province du Cap en Afrique du Sud. © Artur Widak / NurPhoto

Donnée favorite pour organiser la Coupe du monde de rugby en 2023, l'Afrique du Sud a finalement été écartée au profit de la France. Pretoria a dénoncé un processus de désignation devenu «opaque» dans les dernières semaines. Il n'en reste pas moins que le rugby connaît un succès grandissant sur le continent, tant auprès de joueurs en herbe que de supporters enthousiastes.


Les fans africains de rugby les plus passionnés ne se trouvent pas seulement en Afrique du Sud, grande nation de rugby par excellence. Ils sont de plus en plus répandus sur tout le continent.

Courant 2016, le nombre de joueurs licenciés a bondi de 770.000 à plus d’un million.

Les filles de plus en plus intéressées
Sans doute l'une des conséquences de l’initiative «Get Into Rugby», en 2013, à destination d'un large public, initiée par World Rugby, la plus haute instance de ce sport à l'échelon mondial.

L'opération avait attiré 22.000 joueurs. Quatre ans plus tard, ils étaient 384.000.

L'attrait ne concerne d'ailleurs pas que les garçons. Entre 2016 et 2017, le nombre de joueuses de rugby a bondi de 50%. Désormais, 20% des pratiquants de ce sport en Afrique sont des femmes et des jeunes filles.

A Madagascar, des clubs en pagaille
Moins célèbre que l'Afrique du Sud, Madagascar est la parfaite illustration de cet engouement. Le rugby y est le sport national et il y a plus de clubs par habitant qu’aucun autre pays au monde. 160 sont en activité dans la seule capitale Antananarivo.

A ce compte-là, l'équipe nationale, composée de joueurs amateurs, est sûre à chaque match de remplir le Stade municipal de Mahamasina.

Des équipes plus récentes viennent récemment de renforcer les rangs. Comme l’Algérie qui a lancé sa fédération de rugby en 2015 et participé en 2017 à sa première Africa Bronze Cup.

Le rugby à l'école
Après un parcours performant pour des débutants, l’équipe nationale algérienne est arrivée en finale contre la redoutable Zambie, invaincue depuis 2002 et a gagné la Coupe. 

En Afrique, 22.000 écoles proposent depuis peu le rugby dans leur programme d’étude. Contre 20.000 en 2016.

Décidé à faire parler de lui
L’Afrique est en quelque sorte en train de devenir le premier vivier de supporters potentiels au monde, compte tenu de l'augmentation régulière de sa population et une forte proportion de jeunes de moins de 24 ans (60% de la population). 

Rugby Africa, le versant africain de World Rugby, bien décidé à donner de l'écho à l'énergie grandissante de ce sport sur le continent, a signé un partenariat avec APO Group, entreprise spécialisée dans les relations avec les médias du monde entier.