Et pendant ce temps...

Mali,  Libye,  Algérie,  Afrique,  Afriques

Daech condamne à mort Mokhtar Belmokhtar, Al Qaïda parle de trahison

Par Mohamed Berkani@GeopolisAfrique | Publié le 24/08/2015 à 16H45, mis à jour le 24/08/2015 à 20H58

Mokhtar Belmokhtar
Image non datée de Mokhtar Belmokhtar © HO / ANI / AFP

La branche libyenne de Daech a diffusé un avis de recherche (ou un appel à abattre) contre Mokhtar Belmokhtar, dit Le Borgne, ancien chef d’Al Qaida au Maghreb Islamique (Aqmi) qui se cacherait à Derna, théâtre de combats entre les deux organisations. Al Qaïda parle de trahison.

Wanted dead or… dead, mort… ou mort. Plus qu’un avis de recherche, une condamnation à mort. L’appel au meurtre ne laisse aucun doute sur les intentions de la filiale de Daech en Libye. Mokhtar Belmokhtar, qui se serait réfugié dans la localité libyenne de Derna, est dans le viseur du groupe de l’Etat islamique qui demande à ses sympathisants de tuer l’ancien chef d’Al Qaida au Maghreb Islamique (Aqmi).
 
La fiche de renseignements postée sur twitter fait état des pseudos de Mokhtar Benmohamed Belmokhtar ( Khaled Abou Abbas, Le Borgne) et donne une biographie de l’intéressé : «Né en 1972, donné pour mort à maintes reprises, ancien chef d’Al Qaida Maghreb, arrivé en Libye après l’invasion des Croisés au Mali, il se cache à Derna où il a fondé «El Mouyrabitoune». Il se bat aujourd’hui contre le Califat».  Et de préciser qu’un de ses plus proches collaborateurs a été blessé lors d’un combat avec «les soldats du Califat» et a été soigné sous haute surveillance à l’hôpital El Harich d’où il a été rapidement exfiltré.
 
Le chercheur Romain Caillet, spécialiste dans le cyberjihad, relève que Daech n’a pas officiellement réagi à cette annonce. 


La guerre entre Daech et Al Qaida n’est pas que larvée. Sur les réseaux sociaux, seul un commandant militaire syrien du Front d’Al Nosra (qui a prêté allégeance à Al Qaida) a pris la défense de Mokhtar Belmokhtar. Il  (Abu Jamil) laisse entendre que Daech travaille pour la CIA.


En juin dernier, des affrontements meurtriers, avaient opposé les jihadistes du Conseil des moudjahidines, proche d'al-Qaïda, et ceux du groupe État islamique à Derna ( à l’est de la Libye). Depuis, Daech tente de récupérer cette ville.