Et pendant ce temps...

Moyen-Orient

Daech interdit l'élevage de pigeons, jugés «indécents», sous peine de flagellation

Par Mohamed Berkani@GeopolisAfrique | Publié le 03/06/2015 à 16H03, mis à jour le 03/06/2015 à 16H13

Elevage pigeons
Elevage de pigeons © Biosphoto / Jean-Baptiste Strobel

Le site Al Arabiya rapporte que l’organisation de l’Etat islamique a émis un décret, dont elle reproduit une copie, interdisant l’élevage de pigeons sur les territoires qu’elle contrôle. Leurs organes génitaux seraient «offensants» en plein vol. Les contrevenants s’exposent à de la prison et à une flagellation publique.

Une semaine pour obtempérer, ensuite ce sont des coups de fouet. Les responsables du Daesh ont donné une semaine aux habitants vivant sur les territoires sous leur domination pour arrêter d’élever les pigeons, pratique pourtant courante au Moyen-Orient. Dans ce décret, publié sur le site du Daily Mail et d’Al Arabiya, les responsables expliquent que la vue des organes génitaux des oiseaux est offensante pour l’islam. 

Décret Daech
Document mis en ligne par Daily Mail et Al Arabiya © DR


Les plus visés sont ceux qui élèvent ces volatiles sur les terrasses. Passée la semaine, ils sont menacés de prison et de la flagellation publique. Les auteurs du décret ont lancé un appel à la délation. Toute personne apercevant un habitant s’adonnant à l’élevage des pigeons, jugés indécents, est tenue de le dénoncer. Le décret ne spécifie pas ce qu’encourent «les complices». Le document commence par une mise en garde de la population locale qui garderait des pigeons sur le toit de leurs maisons.

Selon Al Arabiya, 15 garçons auraient été arrêtés cette année et au moins trois d'entre eux ont été exécutés par Daech dans l'est du gouvernorat de Diyala en Irak. Ils ont été accusés d’avoir passé plus de temps à s’occuper de leurs pigeons  qu’à adorer Dieu.