Et pendant ce temps...

Monde

Daech lance sa propre application radio, Al-Bayan, sur Android

Par Mohamed Berkani@GeopolisFTV | Publié le 02/02/2016 à 15H24

Radio Al-Bayan
Capture d'écran d'Al-Bayan (Vocativ) © DR

L’organisation djihadiste Etat islamique a lancé sa première application de radio sur Android, révèle le site américain Vocativ, relayé par Arabi21. La radio multilingue lui permet de diffuser sa propagande et de revendiquer certains attentats.


Daech a lancé lundi 1er février 2016 sa propre radio pour smartphones avec une application sur Android. C’est le site américain Vocativ, relayé par Arabi21, qui a révélé son existence. Les membres ou sympathisants de Daech mènent une campagne d’information sur Twitter pour diffuser «la bonne nouvelle». Dans ce post, un membre de l’EI s’adresse à ses «frères vivant hors du Califat» pour leur dire comment capter la radio. «Il faut l’installer sur Android», explique-t-il à l’un des partisans.

 
Jusqu’à présent, Al Bayan émettait sur FM depuis Mossoul, en Irak. Elle diffuse des programmes en broadcast en plusieurs langues. Selon Vocativ qui a découvert l’application, les partisans de l’organisation djihadiste s’échangent sur les réseaux sociaux et les forums le lien pour l’installer sur les téléphones portables. «Il n’est certainement pas sur votre application Android moyenne. Il ne peut pas être téléchargé via la boutique Google, mais peut être installé avec les fichiers de l'AKP qui circulent en ligne parmi les loyalistes du groupe terroriste.»
 
Cette radio sur Android intervient deux mois après le lancement de la plateforme mobile, toujours sur Android, d’Amaq l’agence de presse semi-officielle de l’Etat islamique, qui permettait d’avoir les dernières actualités du groupe terroriste. Avec Al Bayan, Daech ne s’embarrasse pas de subtilité, il en fait son organe officiel. L’objectif de cette application est d’atteindre les sympathisants de l’EI qui ne pourraient pas capter la radio en FM, et donc hors d’Irak et de Syrie.
 
Par le passé, Daech avait revendiqué sur sa radio Al Bayan la fusillade de Dallas en mai 2015 qui avait fait deux morts. «Deux soldats du califat ont mené une attaque contre une exposition de caricatures contre le prophète à Garland, Texas, Amérique», avait déclaré l’organisation.

Présidentielle américaine

Recevez notre newsletter consacrée aux élections américaines 2016