De la Grossmarkthalle à la Banque centrale européenne

Par Laurent Filippi | Publié le 19/03/2015 à 13H44, mis à jour le 20/03/2015 à 14H41

En 1998, la Banque centrale européenne (BCE) s’installe provisoirement dans l’Eurotower, au centre de Francfort. Mais le loyer s’élevant à 20 millions d’euros par an pousse l'institution monétaire de l’Union européenne à trouver de nouveaux locaux.

Après avoir visité plus de 35 sites, l’organisme monétaire européen achète en 2002 le site du Grossmarkthalle (l’ancien marché de gros) à Francfort-sur-le-Main. Les travaux commencent en 2008.
 
Au final, c’est 1,2 milliard d’euros au lieu des 850 millions prévus qui seront dépensés pour ces nouveaux locaux. La BCE a entièrement financé l’addition sur ses fonds propres. Posséder ses locaux lui fera faire des économies à long terme, argumente-t-elle. Pourtant, cela ne convainc pas réellement les pays mis sous la tutelle de la troïka, composée par la BCE, la Commission européenne et le Fonds monétaire international.
 
Portés par le collectif anti-capitaliste Blockupy, un réseau altermondialiste européen, des milliers de manifestants ont profité, le 18 mars 2015, de l’inauguration des nouveaux bâtiments (occupés depuis l’automne 2014 par les employés) pour protester contre la politique d'austérité de la BCE menée en Europe.
 
Retour en 23 photos sur les travaux de l’édifice.

  • Suite à concours international
    01 /23
    Suite à un concours international,

    l’agence d’architecture viennoise Coop Himmelb(l)au remporte le projet. L’une des conditions est de conserver et d’incorporer aux autres édifices la Grossmarkthalle l’ancien bâtiment du marché de gros de Francfort. Deux tours de bureaux, reliées entre elles par un atrium et un bâtiment constituant l'entrée principale, composent le projet final d’une superficie de 185.000 m². L’architecte autrichien Wolf Dieter Prix, concepteur de l’édifice, explique qu’il a voulu créer une ville verticale, où les échanges entre les différents services seront facilités.   © European Central Bank/Markus Pillhofer/Coop Himmelb(l)au

  • Construit dans l'ancien quartier industriel d'Ostend
    02 /23
    Construit dans l'ancien quartier industriel d'Ostend,

    à l’est de Francfort, ce lieu jadis réputé peu fréquentable a vu le prix de son immobilier grimper depuis que la BCE s’y est installée. Y fleurissent de nouveaux cabinets de design et d’architectures.       © European Central Bank/KingAir Grossmarkthalle

  • En 2008
    03 /23
    En 2008,

    la BCE participe à la quatrième édition de la Luminale, un festival international des lumières qui se tient à Francfort tous les deux ans. Les artistes Friedrich Förster et Sabine Weissinger de Casa Magica projettent des formes colorées sur les parois de l’édifice.             © European Central Bank/Robert Metsch

  • La Grossmarkthalle a été construite entre 1926 1928
    04 /23
    La Grossmarkthalle a été construite entre 1926 et 1928,

    selon les plans dessinés par Martin Elsaesser, directeur de l’urbanisme de la ville de Francfort-sur-le-Main durant la période 1925-1932. Elle mesure 220 mètres sur 50 pour une hauteur de 23,50 mètres. Elle abritait le marché de gros des fruits et légumes, permettant d’approvisionner Francfort et toute la région Rhin-Main. Elle a été classée monument historique en 1972.       © European Central Bank/Robert Metsch

  • Entre 1941 1945
    05 /23
    Entre 1941 et 1945,

    10.000 Juifs sont enfermés par les nazis dans les sous-sols du bâtiment. Ce lieu a été conservé intact et transformé en mémorial. Sur les murs, on peut y lire les mots gravés par les prisonniers avant qu’ils soient déportés vers les camps de la mort.     © European Central Bank/Robert Metsch

  • La Grossmarkthalle était plus grand marché
    06 /23
    La Grossmarkthalle était le plus grand marché

    couvert en béton armé à travée libre au monde. Quinze coques posées sur des colonnes en béton armé composent la structure des 10.000 m² du toit de la halle principale.          © European Central Bank/Robert Metsch

  • Pour commencer deux bâtiments annexes quatre étages
    07 /23
    Pour commencer, deux bâtiments annexes de quatre étages

    et une plateforme ferroviaire obsolète sont détruits. 97 piles et appareils géothermiques sont plantés dans la terre pour préparer le chantier. Le 19 mai 2010, la première pierre est posée.     © European Central Bank/Robert Metsch

  • 350 cadres ingénieurs maîtres d’œuvre contremaîtres architectes
    08 /23
    350 cadres (ingénieurs, maîtres d’œuvre, contremaîtres, architectes),

    principalement allemands, et quatre fois plus d’ouvriers à 90% venus des pays de l’Est (Pologne, Roumanie et Hongrie) travaillent sur le chantier.   © European Central Bank/Robert Metsch

  • Le 20 septembre 2012
    09 /23
    Le 20 septembre 2012,

    le gros œuvre est terminé et une cérémonie est organisé pour l’occasion. Comme le veut la tradition allemande, une couronne (végétale, sertie des 27 drapeaux membres et du drapeau de l'Union européenne) est posée au sommet de la tour.             © European Central Bank/Klaus Helbig

  • Tout a été conçu pour que bâtiment soit écologique
    10 /23
    Tout a été conçu pour que le bâtiment soit écologique

    et réponde aux exigences de la BCE. Celle-ci souhaitait que les nouveaux locaux soient 30% plus efficaces sur le plan énergétique que ce que stipule la loi Energie de 2007 en Allemagne. Ainsi, un système de collecte des eaux de pluie (pour les sanitaires et l'arrosage des jardins), de recyclage de la chaleur, de ventilation naturelle des bureaux, de protection solaire et d’éclairage à faible consommation énergétique ont été mis en place. La géothermique pour le chauffage et l’air conditionné a été utilisée.       © European Central Bank/Robert Metsch

  • La façade tours
    11 /23
    La façade des tours

    est en clinker (ciment artificiel), verre et métal. Celle du Grossmarkthalle a été rénovée et équipée de fenêtres en acier étroites pour correspondre aux sections déjà existantes. La brique rouge initiale du bâtiment a été conservée.         © European Central Bank/Robert Metsch

  • Le gratte-ciel formé deux tours
    12 /23
    Le gratte-ciel formé de deux tours

    est entièrement recouvert de panneaux de verre pour favoriser au maximum l’entrée de la lumière. Selon l’angle d’entrée de celle-ci, le gratte-ciel peut devenir translucide.   © European Central Bank/Robert Metsch

  • Les tours polygonales torsadées 185 165 mètres haut
    13 /23
    Les tours polygonales torsadées de 185 et 165 mètres de haut

    abritent la majorité des bureaux et des salles de réunion. Dans les étages supérieurs, se trouvent la grande salle du conseil et les bureaux des membres des organes de décision de la BCE. Les trois derniers étages sont réservés à la technique.   © European Central Bank/Robert Metsch

  • La tour nord possè 45 étages celle sud 43.
    14 /23
    La tour nord possède 45 étages et celle du sud 43.

    L’atrium est un grand espace transparent tout en verre, composé de plateformes d’échange et de ponts. Il relit les deux tours au rez-de-chaussée, mais aussi aux 3e, 15e, 27e et 38e étages. Ces plateformes divisent l’atrium en trois sections de hauteurs différentes comprises entre 45 et 60 mètres.   © European Central Bank/Robert Metsch

  • L’entrée principale BCE
    15 /23
    L’entrée principale de la BCE

    se fait par un bâtiment à la conception asymétrique qui crée un lien fonctionnel et esthétique entre les tours et la Grossmarkthalle. Recouvert de feuilles d’aluminium et de panneaux de verre, il abrite un centre de presse sur deux étages, d’où sont télévisées les conférences de la BCE.   © European Central Bank/Robert Metsch

  • Les ascenseurs
    16 /23
    Les ascenseurs

    sont commandés via des écrans tactiles. © European Central Bank/Robert Metsch

  • Au 45e étage
    17 /23
    Au 45e étage,

    la salle du conseil offre une vue imprenable sur Francfort. Ici se retrouvent autour de la table circulaire les vingt-quatre gouverneurs. Au plafond, une carte abstraite de l’Europe faite de fines lamelles d’acier ondulées.         © European Central Bank/Robert Metsch

  • Le restaurant qui offre lui aussi vue panoramique
    18 /23
    Le restaurant qui offre lui aussi une vue panoramique

    est réservé au personnel (2.600 salariés) de la Banque centrale européenne.       © European Central Bank/Robert Metsch

  • Une moquette grise recouvre sols.
    19 /23
    Une moquette grise recouvre les sols.

    Des panneaux acoustiques sont installés dans les bureaux, les salles de conférences et les cabines des interprètes. Tout ici donne une ambiance feutrée et un peu froide.     © European Central Bank/Robert Metsch

  • Des open space
    20 /23
    Des open space

    pouvant atteindre 400 m² sont conçus de façon à être modulables via des cloisons transparentes.     © European Central Bank/Robert Metsch

  • 700 arbres 25 espèces différentes
    21 /23
    700 arbres de 25 espèces différentes

    sont plantés autour du bâtiment. «Nous sommes dans l’esprit jardin à l’anglaise, pas à la française», explique Thomas Rinderspacher, le responsable du projet.   © European Central Bank/Robert Metsch

  • Si nuit on aperçoit loin silhouette tour
    22 /23
    Si la nuit, on aperçoit de loin la silhouette de la tour,

    son éclairage à la lumière argentée reste discret, car de nombreuses habitations se situent aux alentours. «Il ne brillera pas comme un arbre de Noël», assure Thomas Rinderspacher.     © European Central Bank/Robert Metsch

  • Ce bâtiment qui officiellement se nomme Maison l’euro
    23 /23
    Ce bâtiment qui officiellement se nomme la Maison de l’euro,

    est désigné par «NEP» pour «New ECB Premises» par ceux qui y travaillent.   © European Central Bank/Robert Metsch