Et pendant ce temps...

Territoires palestiniens,  Koweït,  Jordanie,  Arabie Saoudite,  Etats-Unis,  Tunisie,  Maroc,  Algérie

Elections américaines: les pays arabes plébiscitent Clinton face à Trump

Par Mohamed Berkani@GeopolisAfrique | Publié le 05/11/2016 à 11H55, mis à jour le 08/11/2016 à 10H17

Les Arabes pour Hillary Clinton
Les Arabes pour Hillary Clinton  © SAUL LOEB JAY LAPRETE / AFP

L’opinion arabe serait plutôt pro-Clinton et largement anti-Trump. Selon une étude de la fondation Arab Center Washington DC, la candidate démocrate recueille 66% d’avis favorables contre 11% pour le républicain.


L’enquête s’est appuyée sur un échantillon aléatoire de 3.600 personnes, réparties sur neuf pays arabes. La fondation Arab Center Washington DC, non partisane et sans but lucratif, est allée sonder l’opinion arabe sur les élections et la politique extérieure américaine. Pays ciblés: Algérie, Egypte, Irak, Jordanie, Koweït, Maroc, Palestine, Arabie Saoudite et Tunisie. Conclusion générale: les citoyens arabes préfèrent Hillary Clinton comme prochaine présidente des Etats-Unis (66%) à Donald Trump (11%). Le reste se partage à égalité entre 11% sans préférence et 11% d’indécis.
 

Les Arabes élections américaines
Capture d'écran © DR

Dans le détail, les Marocains sont les premiers à soutenir la candidate démocrate (76%), suivis par les Tunisiens (76%). Les Egyptiens sont les moins enthousiastes (56%). Donald Trump, lui, recueille plus d’avis favorables en Irak (20%) et en Egypte (18%).
 
Politique étrangère
70% des Arabes estiment que l’élection d'Hillary Clinton aura plus d'impact positif sur la politique étrangère des Etats-Unis à l'échelle mondiale contre seulement 13% pour Donald Trump. Concernant la politique arabe du futur président, les pays nord-africains font plus confiance à la candidate démocrate. Pour les Palestiniens, aucun des deux candidats n’aura, une fois élu, un impact positif sur leur pays.

Eléctions américaines pays arabes
capture d'écran © DR

Sur quels problèmes le futur locataire de la Maison Blanche devra-t-il se concentrer?
Que les Etats-Unis n’interviennent plus dans les pays arabes, disent les sondés, et se focalisent plutôt dans la lutte contre Daech et à régler le conflit israélo-palestinien.
 
Vidéo mise en ligne par ACW le 2 novembre 2016

Cette étude est motivée, explique la Fondation Arab Center Washington DC, par les«nombreuses questions (qui) ont été soulevées au cours des derniers mois au sujet de l'impact de la campagne présidentielle américaine sur les relations avec le monde arabe».