Enfants des rues africains

Par Laurent Filippi | Publié le 03/01/2012 à 14H50, mis à jour le 18/04/2013 à 19H21

Les « enfants des rues » est un phénomène qui concerne de nombreux pays africains. Dans les grandes villes, si certains survivent grâce à de petit boulots, livrés à eux-mêmes beaucoup tombent dans la délinquance, la prostitution ou la drogue. La plupart ne dépasseront pas les 25 ans.
Si beaucoup sont des orphelins, victimes de la guerre, du sida ou de la pauvreté, d'autres fuient les mauvais traitements que leur infligent leurs familles ou des « sectes religieuses ».

Grâce au travail de l'Unicef, d'ONG internationales et des centaines d'associations humanitaires présentes sur le terrain, certains pourront échapper à l'enfer de la rue, se reconstruire et se réinsérer dans la société.

  • Sénégal

    Sénégal

    Un enfant mendiant dans la rue, à Dakar.   Les mendiants sont souvent de jeunes "talibés", élèves d'écoles coraniques. Suites aux mauvais traitements qu'ils subissent de la part des marabouts, certains choisissent de rester définitivement dans la rue.

    © AFP PHOTO / MOUSSA SOW

  • Sénégal, Mali, Guinée

    "Innocence volée", un film sur les enfants des rues au Sénégal, au Mali, et en Guinée. Réalisé par Adams Sie (Sénégal) et produit avec le soutien du Bureau régional de l'UNICEF pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre.
  • Somalie

    Somalie

    Des jeunes orphelins cirent des chaussures dans les rues de  Mogadiscio pour survivre.   En Somalie, le taux de scolarisation est très faible, les enfants commencent à travailler très jeunes.

    © AFP PHOTO/Mustafa ABDI

  • Éthiopie

    Éthiopie

    Un passant photographie des enfants qui dorment dans une rue de la capitale éthiopienne, Addis-Abeba.

    La famine et les conflits des décennies précédentes, ainsi que le sida ont laissé des milliers d'enfants livrés à eux-mêmes.

    © AFP PHOTO/JOSE CENDON

  • Rwanda

    Rwanda

    Des enfants sniffent de la colle dans une rue de la capitale rwandaise,Kigali.

    La moitié des neuf millions d'habitants du Rwanda a moins de 18 ans.

    « Le nombre des enfants des rues va de quelques centaines à plusieurs milliers, d'après diverses estimations », constate Maxime Germain, spécialiste de la protection de l'enfant à l'UNICEF.

    © AFP PHOTO/GIANLUIGI GUERCIA

  • Zambie

    Zambie

    Des enfants des rues mangent sur les trottoirs de Lusaka, la capitale zambienne.

    La Zambie très touchée par le fléau du Sida, le gouvernement zambien estime aux environs de 85.000, les enfants orphelins.  Pour les observateurs internationaux, le chiffre s'élève à plus d'un million et demi.

    © AFP PHOTO/MACKSON WASUMUNU

  • République centrafricaine

    République centrafricaine

    Des enfants des rues devant l'église Notre-Dame à Bangui (République centrafricaine).

    Selon l’Unicef, le nombre d'enfants de la rue en République centrafricaine, s'élève à 6 000, dont 3 000 à Bangui, la capitale.

    Victimes de la violence et de la pauvreté, beaucoup trouvent refuge à la Fondation Voix du Coeur, créée à Bangui en 1994 par l’ex-première dame de Centrafrique, Lucienne Patassé.

    © AFP PHOTO/COUMBA SYLLA

  • République centrafricaine

    République centrafricaine

    La fondation « Voix du cœur » s’emploie à favoriser la réinsertion familiale et sociale des enfants de la rue. Ecouter le reportage (RFI)

    © AFP PHOTO/COUMBA SYLLA

  • République Démocratique du Congo

    Film réalisé pour l'ONG Médecins du Monde. A Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, Médecins du Monde assiste et soigne les filles des rues, souvent des enfants, victimes de la misère, de la prostitution, de la violence et des viols.
  • République démocratique Congo

    République démocratique du Congo

    Une jeune prostituée de 12 ans se réfugie dans un centre médical à Kinshasa après avoir été agressée.

    Plus de 20 000 enfantsvivent livrés à eux-mêmes dans les rues de Kinshasa.

    D’après Médecins du monde, plus d’un tiers d’entre eux ont été chassés de leur foyer et jetés à la rue au prétexte qu’ils étaient sorciers et donc responsables de tous les maux de la famille.

    © AFP PHOTO / GWENN DUBOURTHOUMIEU

  • République démocratique Congo

    République démocratique du Congo

    Un garçon accusé d'être un «enfant sorcier» est exorcisé dans une église à Kinshasa.

    Des milliers de nouvelles sectes chrétiennes fondamentalistes s'enrichissent en proposant de les identifier. L'Angola est aussi victime de cette croyance.

    © AFP PHOTO / GWENN DUBOURTHOUMIEU

  • République démocratique Congo

    République démocratique du Congo

    Des enfants "shégués", abréviation de Che Guevara en référence à leur lutte quotidienne pour survivre, trouvent un havre de paix dans des refuges, mis en place par l'ONG britannique Save the Children.

    © AFP PHOTO/MARCO LONGARI