Clap

Finlande,  Europe,  Europes

Finlande: «Le mariage homosexuel est acquis à 100%!»

Par Laurent Ribadeau Dumas@GeopolisFTV | Publié le 20/02/2017 à 08H48

La joie partisans mariage gay à Helsinki à l'annonce vote Parlement
Les partisans du mariage homosexuel manifestent leur joie à Helsinki à l'annonce du vote du Parlement finlandais, le 28 novembre 2014. © REUTERS - Mikko Stig - Lehtikuva

Les parlementaires finlandais ont définitivement entériné le mariage gay. Le 17 février 2017, ils ont repoussé une ultime tentative de ses opposants de faire obstacle à son entrée en vigueur le 1er mars. Ces derniers entendaient défendre le «mariage authentique» entre un homme et une femme.


Les opposants au mariage des personnes du même sexe étaient emmenés par le parti d’extrême droite des Vrais Finlandais (rebaptisé Parti des Finlandais), formation entrée au gouvernement en 2015. Ils étaient parvenus à faire mettre à l'ordre du jour une initiative populaire afin d'abolir la loi déjà adoptée en décembre 2014 par 101 voix contre 90.

Le Parlement a rejeté le texte et confirmé son premier vote à une plus large majorité encore de 120 voix contre 48. La loi entrera donc en vigueur comme prévu le 1er mars.

«Ca y est ! Le Parlement a confirmé que le mariage homosexuel était désormais acquis à 100%, et ce pour l’éternité. Joyeuses noces à tous mes amis!», a écrit dans un tweet (ci-dessous) le leader du Parti vert, Ville Niinistö

Se oli siinä! Eduskunta on vahvistanut tasa-arvoisen avioliiton 100% varmaksi tästä eteenpäin iäksi. Onnea häihin, rakkaat ystävät  #tahdon


Des partisans du mariage homosexuel les ont accusés de flatter leur électorat conservateur à l'approche des municipales d'avril. Ils leur ont également reproché de faire perdre du temps au Parlement. «Je présente personnellement mes excuses aux familles arc-en-ciel qui devront endurer que la question soit débattue une fois de plus», a ainsi écrit le député centriste Mikko Kärnä.

Depuis 2002, la Finlande permettait déjà les unions civiles entre partenaires de même sexe. Elle restait le dernier pays nordique à ne pas autoriser le mariage homosexuel. Depuis 2006, les adversaires de l’union homosexuelle avaient réussi à bloquer sa légalisation à trois reprises.