Eclairage

Culture,  Zambie,  Tanzanie,  Malawi,  Kenya,  Afrique

«Gabriel et la montagne», récit d'un voyage en terres africaines

Par Maïder Gérard@GeopolisAfrique | Publié le 31/08/2017 à 11H23, mis à jour le 31/08/2017 à 12H26

Image tirée film «Gabriel montagne»
Gabriel Buchmann était un étudiant en économie. Il a été retrouvé mort au Malawi en 2009 après plus de dix mois de tour du monde. «Gabriel et la montagne» retrace ses 70 derniers jours en Afrique. © Version Originale / Condor

Mercredi 30 août 2017 est sorti en salles «Gabriel et la montagne» du réalisateur brésilien Felipe Barbosa. Le film retrace la traversée africaine de Gabriel Buchmann, un ami d’enfance du réalisateur, retrouvé mort au Malawi en 2009. Un voyage en Afrique loin des cartes postales.


Le film débute par la découverte d’un cadavre. Le défunt s’appelle Gabriel Buchmann, étudiant brésilien en année sabbatique. Il était parti faire le tour du monde et notamment de l’Afrique avant de finir son périple au sommet du mont Mulanje au Malawi en 2009.

Ce fait divers très médiatisé au Brésil a marqué le réalisateur Felipe Barbosa. Gabriel Buchmann était un ami d’enfance. Le film Gabriel et la montagne, second film du cinéaste après Casa Grande, est un hommage à son ami mais aussi un portrait vivant de l’Afrique, un continent qui, comme Gabriel, l’a «envoûté».

Bande annonce de «Gabriel et la montagne»


Un voyage loin des sentiers battus
Entre documentaire et fiction, le film retrace les 70 derniers jours de l’étudiant qui traverse le Kenya, la Tanzanie, la Zambie et le Malawi. Issu de la bourgeoisie brésilienne, Gabriel Buchmann avait pris une année sabbatique afin de voyager avant d’intégrer une université californienne à la rentrée.

L’étudiant en économie, pourtant aisé, décide de voyager avec le minimum et de vivre au rythme africain. Il veut comprendre, par son expérience, les conditions économiques et sociales des habitants des pays qu’il traverse. Après dix mois de pérégrinations loin des sentiers battus par les touristes, Gabriel Buchmann ira se perdre sur le mont Mulanje au Malawi, où il mourra d’épuisement en 2009. Un périple qui rappelle le drame Into the Wild de Sean Penn sorti en 2007.

Sur les traces de Gabriel
Le réalisateur Felipe Barbosa a décidé de raconter l’histoire de son ami après avoir lu l’un des mails que Gabriel avait envoyé à sa famille depuis l’Ouganda. «Il y parlait de tous ceux qu'il avait rencontrés lors de son périple africain, à quel point ça l'avait rendu heureux», raconte le réalisateur.


Ces rencontres sont au cœur du film. Après de longues recherches, le cinéaste a réussi à retrouver les locaux qui ont croisé le chemin de Gabriel Buchmann en 2009 et leur a demandé de rejouer leur propre rôle dans le film. «Je suis parti du principe que Gabriel avait fait le casting pour moi», relate Felipe Barbosa.

Nourri par les histoires des personnes rencontrées, le réalisateur fait évoluer son film pour être au plus près de la réalité du voyage de Gabriel. «En bouleversant mon imagination, ils m’ont donné la colonne vertébrale du récit: raconter Gabriel selon leurs points de vue. A l’exception de la dernière ligne droite qui le conduit, solitaire, vers la mort», explique-t-il.

Gabriel et la montagne, de Fellipe Barbosa, avec João Pedro Zappa, Caroline Abras, Luke Mpata. Sortie le 30 août.