Clap

Territoires palestiniens,  Moyen-Orient

Gaza: le baseball américain séduit les Palestiniennes

Par Eléonore Abou Ez@GeopolisFTV | Publié le 25/03/2017 à 14H53

Des Palestiniennes jouent au baseball
Des jeunes femmes palestiniennes jouent au baseball à Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza, le 19 mars 2017. © Mohammed Salem / Reuters

Un ancien joueur de football de l’équipe nationale palestinienne s’est converti au baseball. Après une formation en Egypte, il a introduit le sport américain dans l’enclave palestinienne où il a recruté plus de femmes que d’hommes.

C’est en regardant les films américains que Mahmoud Tafech, 35 ans, se prend de passion pour le baseball. Le footballeur qui a joué 16 ans dans l’équipe nationale palestinienne rêve d'introuduire ce sport méconnu à Gaza. Après une formation en Egypte, il regagne l’enclave palestinienne pour recruter des joueurs, former des équipes et créer la première Fédération de Baseball dans les Territoires palestiniens.

 
L’enthousiasme des jeunes femmes
Le nouveau coach palestinien n’a pas de mal à convaincre les jeunes à pratiquer ce nouveau sport et à sa grande surprise, ce sont les femmes qui se lancent en force. Il a recruté 20 hommes et 40 femmes. Les jeunes joueuses, qui s’entraînent sur un petit terrain de football à Khan Younès, dans le sud de Gaza, ne connaissaient rien ou presque à ce sport. «J’avais seulement vu ça à la télévision», raconte à l’Associated Press, Valentina Chaer, une étudiante de 21 ans.
 
L’entraîneur palestinien Mahmoud Tafech
L’entraîneur palestinien de baseball Mahmoud Tafech avec une jeune joueuse.  © Mohammed Salem / Reuters


Attention à «l’enfer»
Mais l’enthousiasme des jeunes filles n’est pas partagé par toute la société palestinienne à Gaza sous l’emprise du parti islamiste Hamas. La médiatisation de cette nouvelle discipline sportive et la publication des photos des joueuses ont agacé plus d’un conservateur. «Certains ont dit, en tant que filles: "vous devriez faire attention de ne pas aller en enfer" ou bien: "Les filles doivent rester à la maison"», raconte Valentina.

 
Les nouvelles recrues du baseball ne se laissent pas intimider pour autant. Elles restent sur le terrain en respectant les règles du jeu vestimentaire et donnent leur coups de battes avec, sur la tête, foulard et casquette.