Vidéo

Hongrie,  Grèce,  Europe

Grèce-Hongrie: la route de l’émigration syrienne

Par Jacques Deveaux@GeopolisAfrique | Publié le 19/08/2015 à 08H18, mis à jour le 19/08/2015 à 17H06

Migrants syriens traversant Macédoine
Le train est gratuit pour les migrants syriens traversant la Macédoine. © Dimitar Dilkoff

Quelque 130.500 migrants sont arrivés en Grèce durant les sept premiers mois de 2015, cinq fois plus qu’en 2014. Hommes, femmes et enfants, jeunes ou vieux, cherchent ensuite à rejoindre la Hongrie, porte de l’espace Schengen. Retour en images sur cet incroyable périple.

De Kos à Budapest. Soit un périple d’environ 2000 km que des milliers de réfugiés syriens empruntent chaque jour. Ils débarquent depuis la Turquie sur la petite île grecque de Kos, située à quelques encablures des côtes turques. La Grèce n’est pas leur objectif. Juste le point de départ de la route vers l’Europe de l’ouest.

La Turquie accueille 1,8 million de réfugiés syriens. Beaucoup de ces réfugiés perdent espoir et sont prêts à tenter leur chance en allant en Europe.

Reportage France 2,  récit Dorothée Olliéric.
 
De Thessalonique, au nord de la Grèce, ils vont rejoindre la frontière macédonienne, puis la Serbie, pour atteindre la Hongrie, porte d’entrée d’un espace Schengen continu. Chaque jour, la police hongroise interpelle un millier d’entre eux. Aussi le gouvernement est en train d’ériger une clôture le long des 175 km de frontière avec la Serbie, pour tenter d’endiguer le flux.
 
Pourtant, la Hongrie n’est pas non plus une fin en soi. Mais de ce pays, on peut facilement rejoindre l’Europe de l’ouest, en particulier l'Autriche puis l’Allemagne par train. 

reportage AFP video mise en ligne le 16 aout 2015.