Et pendant ce temps...

Culture,  Somalie,  Kenya,  Afrique

Halima Aden, mannequin en hijab : du camp de réfugiés au Kenya aux podiums

Par Géopolis@GeopolisAfrique | Publié le 16/09/2017 à 14H55, mis à jour le 16/09/2017 à 15H47

Halima Adem
Halima Adem a passé sept ans dans un camp de réfugiés au Kenya © Brendan McDermid/reuters

La jeune mannequin de 19 ans enflamme le monde de la mode… et les réseaux sociaux. Halima Aden, qui a grandi dans un camp de réfugiés au Kenya, est noire, porte le hijab et multiplie les couvertures des magazines.

Son histoire passionne les réseaux sociaux et médias. Née à Kakuma, au Kenya, dans un camp de réfugiés, la jeune Somalienne, qui avait fui la guerre civile ravageant son pays en compagnie de sa mère, atterrit aux Etats-Unis à l’âge de sept ans. Plus d’une décennie plus tard, Halima Aden devient icône de la mode, et bouscule tous les codes. 




Repérée lors du concours Miss Minnesota USA, alors qu’elle défilait en hijab et burkini, Halima Aden a vu sa carrière décoller. Elle fait désormais la couverture de nombreux magazines. «Je ne pensais pas vraiment au mannequinat, je voulais juste participer à un concours de beauté parce que je voulais partager un message positif à propos des femmes musulmanes. Pendant longtemps, je me suis sentie faussement représentée. Même en grandissant, je n'avais aucun modèle, je ne connaissais aucun mannequin portant le hijab, ou même de personnalité dans les médias à laquelle je pouvais m'identifier», confie-t-elle à la presse américaine (lien en anglais).


Egérie de nombreuses marques, la jeune Somalo-Américaine rencontre un large succès sur les réseaux sociaux. Son compte Instagram totalise plus de 330.000 abonnés. Un succès qui vaut parfois des commentaires négatifs. «Je viens de l’un des pires endroits au monde, je fais quelque chose dont je n’aurais jamais osé rêver. Pourquoi gaspiller de l’énergie à me haïr?», confie-t-elle au Monde


Plusieurs grandes marques se sont engouffrées dans le marché de la mode islamique. L'équipementier sportif américain Nike (lien en anglais) a annoncé utiliser l'image de Halima Aden pour lancer un hijab à mailles respirantes au printemps 2018, devenant ainsi le premier grand fabricant de vêtements de sport à créer un foulard spécialement conçu pour la compétition. Le fabricant américain d'habillement pour adolescents Eagle Outfitters a aussi créé un hijab denim (lien en anglais) avec Halima Aden comme modèle principal.