Et pendant ce temps...

Syrie,  Moyen-Orient,  Royaume-Uni

«Haqiqah», une revue sur «la vérité» de l’islam, pour contrer Daech

Par Falila Gbadamassi@GeopolisFTV | Publié le 09/10/2015 à 09H28, mis à jour le 10/10/2015 à 10H32

Capture écran site revue «Haqiqah»
Capture d'écran du site de la revue «Haqiqah» © DR

Rendre caduc le discours propagandiste du groupe Etat islamique en s'appuyant sur ce que disent les textes sacrés de l'islam. C'est le propos de la revue «Haqiqah», disponible sur la Toile. Elle est née à l'initiative d'imams britanniques.


Haqiqah signifie «La vérité», celle d’une religion, l’islam, dévoyée par les terroristes de l’Etat islamique. Et c'est le nom de la revue publiée depuis mars 2015 par des imams britanniques et dont le deuxième numéro vient de paraître, rapporte The Guardian.

Il s’agit pour l'équipe éditoriale de prendre à contrepied le discours de Daech en s’appuyant notamment sur le livre sacré de l’islam, le Coran. Le slogan du magazine n’en fait pas mystère: «Exposer la réalité de Daech (Expose the reality of Isis).»

Lutte contre Daech : les imams britanniques sur le front
«La ligne de front pour les imams au 21e siècle n'est pas la chaire, c'est en ligne, sur les médias sociaux, sur YouTube, sur Twitter», a confié Shaukat Warraich, le rédacteur en chef du site. «Il y a cette impression que les institutions Islamiques ne font pas assez pour combattre le groupe Etat islamique mais («Haqiqah»constitue) clairement la preuve que les imams (s'unissent) pour se faire entendre.» 

Dans son éditorial d’octobre 2015, le magazine pointe le fait que le groupe Etat islamique estime que les réfugiés syriens qui fuient les exactions des terroristes et qui ont trouvé refuge en «Occident» sont «des apostats». Daech a récemment mis en ligne plusieurs vidéos pour dénoncer leur attitude et les inviter «à revenir en terre d'islam»

«Les musulmans, à travers le monde, savent que Dieu et notre prophète (PSL) n’auraient jamais permis la mort de milliers de personnes, les abus sexuels dont ont été victimes les femmes yazidis (minorité religieuse en Irak, NDLR), que le chaos se propage et la destruction d’églises et de mosquées», souligne Shaukat Warraich dans son éditorial. 

Le texte vs la propagande
Et de poursuivre : «Haqiqah démontrera que c'est faux quand (Daech) prétend instaurer "le jugement" de Dieu». Le magazine déclare ainsi définitivement la guerre à ceux «qui veulent subjuguer les personnes sans défense en s'appuyant sur une fausse interprétation de l’islam». 

Ainsi dans le numéro 2 d’Haqiqah, on retrouve un article intitulé What Jihad are you fighting for? (Pour quelle guerre sainte vous battez-vous?) dans lequel on peut ainsi lire cet avertissement : «Mes jeunes frères et sœurs dans l’Islam, que croyez-vous savoir du djiahd ?» 

Daech compte dans ses rangs beaucoup de jeunes gens qui ont quitté leur famille pour faire la guerre sainte en Syrie. En France, une campagne anti-djihad, a été lancée pour sensibiliser l’opinion publique. Des parents témoignent de la façon dont, du jour au lendemain, leur enfant est parti rejoindre les terroristes de Daech.

Ce n'est pas la première fois que les musulmans britanniques prennent les devants dans la lutte contre les islamistes. Ils avaient déjà lancé sur les réseaux sociaux le mouvement #NotInMyName (Pas en mon nom). 



Présidentielle américaine

Recevez notre newsletter consacrée aux élections américaines 2016