Clap

Ethiopie,  Afrique

L'Ethiopie, pays des millionnaires africains

Par Pierre Magnan@GeopolisAfrique | Publié le 18/07/2016 à 12H26, mis à jour le 18/07/2016 à 16H42

Adis
Immobilier et construction d'infrastructures de transports dans Addis Abeba, la capitale éthiopienne © ZACHARIAS ABUBEKER / AFP

L'Éthiopie compte le plus grand nombre de millionnaires du continent, selon des données compilées par le cabinet sud-africain New World Wealth en 2015. C'est ce que révèle Jeune Afrique. Il faut voir, dans ce chiffre, le succès de la croissance économique de ce pays qui a beaucoup misé sur la sous-traitance.

En Éthiopie, le nombre de millionnaires (en dollars) a augmenté de 108 % entre 2007 et 2013 pour atteindre 2.700 personnes. Une hausse plus rapide que dans tout autre pays du continent. Pour Zemedeneh Negatu, partenaire fondateur du cabinet d’audit EY Ethiopia, ceci n’est guère surprenant lorsque l’on tient compte de la croissance du PIB du pays, qui a été à deux chiffres pendant une grande partie de la dernière décennie, cité par Jeune Afrique. Le journal ajoute que «d’après cette étude, le nombre de millionnaires (en dollars) dans le pays a augmenté de 108 % entre 2007 et 2013 pour atteindre 2 700 personnes. Une hausse plus rapide que dans tout autre pays du continent»

Véritable petit dragon économique
Il est vrai que la croissance du pays est porteuse. Avec une croissance moyenne de 10% par an sur la dernière décennie, ce pays africain, pourtant enclavé, est un véritable petit dragon économique, même si le niveau de vie du pays reste très bas. Dans ce contexte, pas étonnant que les fortunes puissent se faire rapidement dans le bâtiment ou le textile, même si l'Ethiopie reste essentiellement rurale.

L'Ethiopie a su attirer des investisseurs étrangers grâce à un régime très stable et autoritaire. Les capitaux sont venus autant du Golfe que de Chine ou d'Europe, attirés par la main-d'oeuvre particulièrement bon marché du deuxième pays le plus peuplé d'Afrique (près de 95 millions d'habitants). 

Portrait d'un entrepreneur à succès en Ethiopie (en français)

Un tiers de la population vit avec moins de 1,25 dollar par jour
Reste que les taux de croissance record enregistrés par le pays seraient en train de ralentir. L'Ethiopie devrait se contenter de 8,5% pour l'année 2015-2016, a annoncé le Premier ministre Hailemariam Desalegn.

Les autorités éthiopiennes avaient initialement annoncé une croissance de 11% pour 2015-2016, mais ces prévisions ont été revues à la baisse en raison de la sécheresse qui a frappé cette année la Corne de l'Afrique, attribuée au phénomène météorologique El Niño. Aujourd'hui le FMI se montre plus pessimiste et parle d'une progression du PIB de 4,5% pour 2016, loin des 9,6% affichés en 2015, selon la Banque mondiale.

Alors que quelque 10 millions d’Ethiopiens dépendent de l’aide alimentaire, selon les données des Nations unies, les investisseurs étrangers et locaux devraient pouvoir continuer à miser sur les secteurs les plus dynamiques du pays (immobilier, café, textile...) 

«Dans un pays où environ un tiers de la population vit avec moins de 1,25 dollar par jour, New World Wealth table sur un élargissement de cette classe récemment apparue de nouveaux riches, qui devrait compter 4.700 millionnaires en 2020», estime Jeune Afrique.