Vidéo

Sierra Leone,  Liberia,  Guinée,  Afrique,  Afriques

L'OMS annonce la fin de l'épidémie d'Ebola en Afrique

Par Jacques Deveaux@GeopolisFTV | Publié le 14/01/2016 à 13H47, mis à jour le 14/01/2016 à 13H47

Fête pour fin l'Ebola en Guinée
Le 30 décembre 2015 à Conakry, une fête marquait l'éradication du pays du virus Ebola. © AFP/Cellou Benani

Le 14 janvier 2016 marque la fin de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest. L’Organisation mondiale de la santé a en effet officiellement annoncé la fin de la propagation de la maladie au Liberia. Retour sur deux années marquées par l’une des plus virulentes épidémies que l’Afrique a connue.


Officiellement, l’épidémie a provoqué la mort de 11.315 personnes pour 28.637 cas répertoriés. Ebola a démarré en décembre 2013 en Guinée, pour se propager très vite au Liberia puis au Sierra Leone voisins. Ces trois pays concentrent 99% des cas.
 
Mais le virus a également atteint le Nigeria et le Mali. En tout, dix pays dont l’Espagne et les Etats-Unis ont été touchés. L’OMS reconnaît bien volontiers que le bilan est sous-évalué. Tant il a été compliqué parfois de prendre en compte des décès qui étaient cachés par les familles.
 
Le Liberia notamment a eu très peur, touché par une maladie «qui se propage comme un feu de forêt», selon l’expression du ministre de la Défense, Brownie Samukai. Le tissu social a été également fragilisé, quand chaque jour les équipes de soignants ramassaient 40 à 50 corps. Des corps qu’il ne fallait surtout pas toucher, quitte à ignorer les rites funéraires en vigueur, comme le lavage des corps.

Reportage AFP vidéo mis en ligne le 14 janvier 2016.
 
Pour autant, le risque n’a pas totalement disparu. Parfois le virus est capable de résurgence, comme il l’a fait au Liberia. Le pays a été par deux fois déclaré exempt de la maladie en mai et en septembre, mais a connu des cas localisés. Cela en raison d’une persistance du virus dans le sperme notamment durant neuf mois. Il faut rester mobilisé prévient l’OMS qui s’attend à des cas sporadiques dans les mois à venir.

Présidentielle américaine

Recevez notre newsletter consacrée aux élections américaines 2016