LA PHOTO. A Durban, Glebelands Hostel est un «réservoir de tueurs»

Par Jacques Deveaux | Publié le 05/11/2017 à 13H21

La cité de Glebelands Hostel à Durban, en Afrique du Sud, est une véritable petite ville à elle seule. 22.000 habitants vivent dans cet ensemble de 71 immeubles. Elle est aussi réputée pour être le repaire des tueurs de la ville. A leur actif, les meurtres de 40 politiciens de la région du Natal.

  • Glebelands hotel
    Glebelands hotel

    L’Afrique du Sud est un pays ultra-violent, où la vie d’un être humain ne pèse pas lourd. Entre 2015 et 2016, 19.000 meurtres ont été commis dans le pays. Riches ou pauvres, personne n’est à l’abri, pas même les hommes politiques. Mais les jeunes Noirs sont les premières victimes. La délinquance se concentre surtout dans les townships, ces cités-bidonvilles des banlieues. Rien qu’à Glebelands Hostel, 93 crimes ont été commis depuis mars 2014. Dans ce contexte surréaliste, Johannesburg reste tout de même la ville la plus violente du pays avec 20 meurtres par jour. © RAJESH JANTILAL / AFP