LA PHOTO. A Gaza, manifestation de solidarité avec les prisonniers palestiniens

Par Pierre Magnan | Publié le 08/05/2017 à 15H08

Les manifestations se multiplient dans les Territoires occupés en solidarité avec les prisonniers palestiniens en Israël. 1.300 détenus, selon l'Autorité palestinienne, refusent depuis la mi-avril 2017 de s'alimenter dans différentes prisons israéliennes. Un mouvement suivi par toutes les tendances palestiniennes.

  • Solidarité avec détenus palestiniens
    Solidarité avec détenus palestiniens

    Des parents de prisonniers affichent des photos de détenus palestiniens lors d'un rassemblement devant le bâtiment de la Croix-Rouge internationale à Gaza le 8 mai 2017. Le mouvement, inédit depuis 2013, a été notamment lancé par Marwa Barghouthi, un des leaders de l'Intifada, condamné à la perpétuité par Israël. Les grévistes de la faim sont issus de toutes les mouvances politiques palestiniennes, du Fatah du président Mahmoud Abbas et de son rival Marwan Barghouthi, aux partis de la gauche en passant par le Hamas islamiste. La dernière grève massive dans les prisons israéliennes remonte à février 2013, lorsque 3.000 Palestiniens avaient refusé de se nourrir, durant une journée, pour protester contre la mort en détention d'un des leurs. Parmi les 6.500 Palestiniens actuellement détenus par Israël, figurent 62 femmes et 300 mineurs. Environ 500 d'entre eux sont placés sous le régime extra-judiciaire de la détention administrative qui permet une incarcération sans procès ni inculpation. Treize députés sont également emprisonnés. © MUSTAFA HASSONA / ANADOLU AGENCY