LA PHOTO. Australie: Larissa Waters, sénatrice, «madone à l'enfant» au Parlement

Par Véronique le Jeune | Publié le 13/05/2017 à 16H15

Même si dans de nombreux pays, l'allaitement en public n'est interdit par aucune loi, beaucoup de femmes y renoncent par crainte de remarques désagréables ou de critiques. Les sociétés occidentales ne semblent pas prêtes à l'accepter. Alors, quand une élue au Parlement nourrit son bébé en plein hémicycle, c'est un encouragement à dépasser les réticences pour toutes les mamans du monde.

  • «Nous avons besoin plus femmes parents au Parlement» dit Mme Waters.
    «Nous avons besoin de plus de femmes et de parents au Parlement» dit Mme Waters.

    L'élue écologiste, 40 ans, est ainsi devenue la première femme politique australienne à allaiter son nouveau-né en séance, un geste autorisé par le règlement du Parlement depuis 2003. Un geste également militant, destiné à changer le regard sur l'allaitement en public et choisi par d'autres élues dans le monde comme en Argentine, en Espagne et récemment en Islande, où la députée conservatrice Unnur Bra Konradsdottir a même donné le sein à son nourrisson ... à la tribune. © Mick TSIKAS / REUTERS