LA PHOTO. Bamako : hommage aux Casques bleus de l'ONU tombés au champ d’honneur

Par Martin Mateso | Publié le 30/05/2018 à 15H08

Devant le mémorial de la Minusma à Bamako, la capitale malienne, des soldats bengalis rendent hommage à leurs frères d'armes tués en mission. Sur les 12.500 militaires déployés au Mali depuis 2013, 160 d'entre eux y ont perdu la vie, dont 104 dans des attaques. L'ONU célébrait, le mardi 29 mai 2018, la Journée internationale des Casques bleus.

  • Le mémorial Casques bleus à Bamako
    Le mémorial des Casques bleus à Bamako

    Pour célébrer la Journée des Casques bleus, le secrétaire générale de l'ONU, Antonio Guterres, s'est associé aux personnels militaires et civils de la Mission des Nations unies au Mali. L'occasion de rappeler que 70 ans après sa création, le maintien de la paix par les soldats de l'ONU demeure une mission dangereuse. Plus de 3700 Casques bleus ont perdu la vie au service du drapeau des Nations unies. Antonio Guterres s'est engagé à prendre des mesures qui visent à rendre ces opérations plus sûres et plus efficaces. L'ONU compte aujourd'hui plus de 100.000 militaires, policiers et civils déployés dans 14 opérations à travers le monde. © Photo AFP/Michelle Cattani