LA PHOTO. Campagne électorale pour la présidentielle au Liberia

Par Pierre Magnan | Publié le 09/10/2017 à 11H41

Les Libériens sont appelés aux urnes mardi 10 octobre pour choisir qui succédera à la présidente Ellen Johnson Sirleaf. Vingt candidats se présentent parmi lesquels le vice-président Joseph Nyuma Boakai, du Parti de l'Unité, l'ancien footballeur George Weah, sénateur, membre du Congrès pour le changement démocratique, et l'homme d'affaires Alexander Cummings, ancien dirigeant de Coca-Cola.

  • Des partisans d'Alexander Cummings lui manifestent leur soutien à Monrovia.
    Des partisans d'Alexander Cummings lui manifestent leur soutien à Monrovia.

    A 60 ans, l'ancien dirigeant de Coca-Cola pour l'Afrique est un nouveau venu en politique. Il a passé l'essentiel de sa vie professionnelle à l'étranger, aux Etats-Unis et au Nigeria pour le compte de la firme dont il est devenu vice-président exécutif, avant de prendre sa retraite en 2016 pour se concentrer sur sa carrière politique. Considéré comme un outsider, il se targue d'avoir rigoureusement «géré des budgets bien plus importants» que celui du Liberia et promet de s'attaquer à la corruption et à la bureaucratie. Après les deux mandats d'Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef d'un Etat africain (en 2005 et 2011), les jeux paraissent ouverts dans cet Etat revenu à la paix intérieure après la guerre civile qui s'est terminé en 2003. © ISSOUF SANOGO / AFP