LA PHOTO. Centrafrique : fin d'entraînement, les soldats tout à leur joie.

Par Frédérique Harrus | Publié le 07/08/2018 à 15H50, mis à jour le 07/08/2018 à 16H00

Dans un pays dévasté par la guerre, ces soldats centrafricains fêtent le 4 août 2018, avec un enthousiasme non simulé, la fin de leur entraînement avec des instructeurs russes. Un entraînement intensif qui les a épuisés. Leur joie est ainsi à la hauteur des efforts fournis et des conditions endurées.

  • Les Russes ont envoyé pas moins 150 instructeurs experts
    Les Russes ont envoyé pas moins de 150 instructeurs et experts

    à Bangui pour former des centaines de soldats centrafricains au maniement des armes. Des armes, russes comme les consultants, pistolets, fusils d’assaut, mitrailleuses et lance-roquettes livrés en grande quantité à l'armée centrafricaine avec la bénédiction tacite de l'ONU. Ces soldats ont généralement déjà été formés par le programme européen EUTM. Si dans un premier temps, la mission de formation russe semble généreuse et désintéressée, à y regarder de plus près, on remarque que c'est non loin de là, au centre du pays, que trois journalistes russes ont été abattus, alors que, selon toute vraisemblance, ils enquêtaient sur la présence en Centrafrique d'une officine russe de mercenaires, la société Wagner. La générosité affichée laisse alors entrevoir que par cette mission, Moscou vise également à renforcer son influence dans un Etat stratégique, riche en ressources telles que diamants, or, uranium, bois.   © FLORENT VERGNES / AFP