LA PHOTO. Le Chili en peine contre des incendies géants ravageurs

Par Véronique le Jeune | Publié le 30/01/2017 à 11H16, mis à jour le 30/01/2017 à 11H20

Depuis la mi-janvier 2017, des feux de forêt gigantesques, attisés par des températures caniculaires et des vents violents, ont déjà détruit près de 300.000 hectares dans sept régions du centre et du sud du Chili. La présidente Michelle Bachelet a évoqué le «pire désastre forestier» de l'histoire de ce pays coincé entre les Andes et le Pacifique. 4.000 personnes sont mobilisées contre les flammes.

  • Le village Santa Olga au sud capitale Santiago a été totalement détruit
    Le village de Santa Olga au sud de la capitale Santiago a été totalement détruit

    L'incendie laisse sans toit les 6.000 habitants, heureusement indemnes, de ce bourg rural. Dans cette région de Maule, l'une des plus touchées par les flammes, le gouvernement chilien a annoncé avoir arrêté cinq personnes soupçonnées d'être à l'origine de certains feux, causant des pertes économiques «considérables et incalculables», selon le ministre de l'Agriculture. © Pablo SANHUEZA / REUTERS