LA PHOTO. En Afrique du Sud, la voie est libre pour Ramaphosa

Par Jacques Deveaux | Publié le 15/02/2018 à 11H50, mis à jour le 15/02/2018 à 14H32

Les choses se précipitent en Afrique du Sud. Jacob Zuma, l’actuel président du pays, a fini par quitter le pouvoir, lâché par son parti, le Congrès national africain (ANC). Tout naturellement, le nouvel homme fort de l’ANC, Cyril Ramaphosa, lui succède ce 15 février 2018 à la tête de la Nation arc-en-ciel.

  • Sympathisants l'ANC
    Sympathisants de l'ANC

    En effet, c’est le Parlement qui, en Afrique du Sud, élit le chef de l’Etat. Or l’ANC y dispose de la majorité absolue, et cela depuis les premières élections libres en 1994. Mais l’âge d’or du parti semble fini. Il n’est pas sûr qu’il conserve la majorité absolue aux prochaines élections générales prévues en mai 2019.  © RODGER BOSCH / AFP