La PHOTO. Irak: le calvaire des habitants de Mossoul dévasté par les bombes

Par Martin Mateso | Publié le 27/03/2017 à 15H40, mis à jour le 27/03/2017 à 15H54

Des dizaines, voire des centaines de civils tués dans des frappes aériennes dans le quartier de Mossoul al-Jadida. Seule l'armée irakienne et la coalition internationale anti-djihadiste opèrent dans cette zone. Une enquête est en cours pour vérifier qui, des deux, est à l'origine de ce que le chef des forces américaines au Moyen-Orient, Joseph Votel, a qualifié de «terrible tragédie».

  • Spectacle désolation à Mossoul al-Jadida visé par raids aériens.
    Spectacle de désolation à Mossoul al-Jadida visé par des raids aériens.

    400.000 civils sont encore pris au piège, selon l'ONU, dans les rues étroites de Mossoul-Ouest, où la résistance des djihadistes se concentre depuis que les forces irakiennes ont lancé la bataille pour la reconquête de la ville le 19 février 2017. La coalition a reconnu avoir procédé à un raid le 17 mars dans un secteur de la ville où des pertes civiles ont été rapportées. Des dizaines de cadavres d'enfants, de femmes, d'hommes, de personnes âgées, coincés sous les gravats de maisons écroulées, ont été retirés des décombres. © Photo AFP/Ahmad Al-Rubaye