LA PHOTO. Japon: la liste des victimes de la bombe atomique s’allonge toujours

Par Laurent Filippi | Publié le 27/05/2017 à 12H44

Le 9 août 1945, trois jours après le bombardement atomique d’Hiroshima par les américains, la ville de Nagasaki connait le même sort. Bilan : entre 110 et 250.000 morts selon les estimations. En 2003, a été inauguré dans cette ville, le Mémorial national de la paix pour les victimes de la bombe. Depuis un an, 3.487 noms ont été ajoutés sur les listes des victimes répertoriées dans 175 volumes.

  • Des employés gouvernementaux aèrent dépoussièrent archives.
    Des employés gouvernementaux aèrent et dépoussièrent les archives.

    Comme au Mémorial d’Hiroshima, les personnes peuvent venir se recueillir et prier pour la paix au Mémorial de Nagasaki, conçu par l'architecte japonais Akira Kuryū. Dans ce lieu de mémoire, sont conservés photos, lettres, témoignages et la liste des victimes pendant et après les bombardements. Il propose également des informations sur la coopération internationale au sujet du traitement médical à apporter aux personnes victimes de maladies (cancers, leucémies…) dû  au rayonnement radioactifs. Les noms des personnes enregistrées sur les fichiers sont: ceux qui ont vécu le bombardement, ceux qui sont entrés dans les villes d'Hiroshima ou de Nagasaki dans les deux semaines suivants les bombardements, ceux qui ont pris part aux soins infirmiers ou de secours et ceux qui étaient dans les ventres des mères.  © Le Yomiuri Shimbun via AP Images / SIPA