LA PHOTO. Kenya: Facebook accusé d'avoir manipulé la dernière présidentielle

Par Véronique le Jeune | Publié le 08/04/2018 à 12H41

L'opposant Raila Odinga, qui avait boycotté le scrutin d'octobre 2017 pour cause de «parodie», trouve aujourd'hui l'occasion de mettre à nouveau en question le résultat de la présidentielle, autrement dit la victoire de son rival Uhuru Kenyatta. M.Odinga accuse le réseau social Facebook d'avoir fourni les données de ses abonnés kényans au cabinet Cambridge Analytica, pour influencer le vote.

  • Sur route Mai Mahiu webcafé «Facebook Curio» propose connections.
    Sur la route de Mai Mahiu, le webcafé «Facebook Curio» propose des connections.

    Même si 80% des utilisateurs de Facebook se connectent via leur téléphone, ce genre de petites échoppes rend bien des services dans les zones reculées. Les réseaux sociaux ont fait une percée remarquée sur le continent africain depuis 2015 passant de 120 millions d'utilisateurs à 191 millions en janvier 2018, selon le dernier rapport de «We are Social and Hootsuite», une plateforme de Community managers. L'Afrique du Sud, le Nigeria et le Kenya sont les trois pays d'Afrique subsaharienne où les connections quotidiennes sur Facebook sont les plus élevées. © Thomas MUKOYA / REUTERS