LA PHOTO. Kenya: la rupture du barrage de Solai laisse un paysage de désolation

Par Catherine Le Brech | Publié le 11/05/2018 à 11H57, mis à jour le 11/05/2018 à 14H37

La rupture du barrage de Solai, le 9 mai 2018, situé dans le comté de Nakuru, à 160 km au nord de Nairobi, a fait au moins 44 morts et 40 disparus. Ce bilan pourrait encore s'alourdir, le torrent de boue ayant englouti des dizaines de maisons sur son passage. La retenue d'eau servait à l'irrigation et la pisciculture. Depuis mars, la saison des pluies a fait quelque 180 victimes dans la région.

  • Le 10 mai 2018 villageois traversent eaux boueuses près Sukubia.
    Le 10 mai 2018, des villageois traversent les eaux boueuses près de Sukubia.

    C'était un «enfer sur terre», ont déclaré des survivants admis dans des centres de soins. Le gouverneur du comté, Lee Kinyanjui, a annoncé qu'un barrage voisin devait «être vidé pour éviter un (nouveau) désastre». Après une grave sécheresse, le Kenya a connu des semaines de pluies torrentielles. Lesquelles ont entraîné des inondations et des coulées de boue. © TONY KARUMBA / AFP