LA PHOTO. Kenya: quand les marathoniens parcourent les rues de Nairobi

Par Laurent Ribadeau Dumas | Publié le 26/11/2017 à 14H38, mis à jour le 26/11/2017 à 14H55

La XIVe édition du marathon de Nairobi au Kenya s’est déroulée le 26 novembre 2017 avec quelque 25.000 participants et 600 volontaires chargés de l’organisation. Une vitrine apparente de la normalité alors que le pays sort d’une grave politique après l’élection, pour un second mandat, du président Uhuru Kenyatta.

  • Marathoniens guerriers massaïs
    Marathoniens et guerriers massaïs

    La vie semble reprendre son cours dans le pays alors que la Cour suprême a validé (le 20 novembre) la réélection d’Uhuru Kenyatta. Ce dernier doit prêter serment le 29 novembre lors d’une cérémonie censée marquer l'épilogue d’un incroyable… marathon électoral avec de multiples rebondissements. Ce qui ne mettra pour autant pas forcément un terme à une crise politique qui a fait des dizaines de morts. Et a rappelé au pays ses profondes fractures ethniques, géographiques et sociales. «Que chaque pas nous rapproche les uns des autres», proclame la devise de l’épreuve sportive. Ce 26 novembre, comme si de rien n’était, les habitants de Nairobi, la capitale, ont pu venir encourager les marathoniens, en présence de valeureux guerriers massaïs, cette population d’éleveurs qui peuple le centre et le sud-ouest du Kenya, ainsi que le nord de la Tanzanie. De là à réconcilier les Kényans…  © SIMON MAINA / AFP