LA PHOTO. L'ombre des violences infligées aux Noirs plane sur l'Alabama

Par Dominique Cettour Rose | Publié le 13/05/2018 à 11H33, mis à jour le 13/05/2018 à 11H32

Au mémorial national pour la paix et la justice, des sculptures rendent hommage aux milliers de Noirs lynchés en public entre 1877 et 1950 aux Etats-Unis. Ce lieu de mémoire inédit de 2,4 hectares se visite en Alabama, Etat du Sud où se sont jouées les pages les plus sombres de l'histoire américaine. A l'origine du projet: Equal justice initiative, une ONG de défense des droit de l'Homme.

  • Le 26 avril 2018 à l'entrée mémorial.
    Le 26 avril 2018, à l'entrée du mémorial.

    Des statues d'esclaves de l'artiste ganéen Kwame Akoto-Bamfo rappellent la violence meurtrière et raciste en cours aux XIXe et XXe siècles. Equal justice initative a minutieusement répertorié plus de 4.400 Afro-Américains, pendus, battus, noyés, brûlés à morts aux Etats-Unis, par un régime où les lois Jim Crow, à cette époque, n'avaient aucune limite. Des exécutions sommaires auxquelles assistaient des milliers d'Américains blancs, dont des élus locaux. «Rien n'a davantage soutenu l'inégalité raciale que le lynchage», estime l'ONG sur son site internet. Ses répercutions se font encore sentir aujourd'hui dans la société américaine. © BOB MILLER / AFP