LA PHOTO. La Sierra Leone enterre ses morts après les coulées de boue

Par Jacques Deveaux | Publié le 20/08/2017 à 12H10

La Sierra Leone a commencé à enterrer les morts suite aux inondations et aux glissements de terrain qui ont frappé Freetown, la capitale, le 14 août 2017. Dans le quartier de Waterloo, 400 tombes ont été creusées, là où reposent déjà des victimes de l’épidémie du virus Ebola.

  • Des tombes pour morts Sierra Leone
    Des tombes pour les morts de la Sierra Leone

    Parmi les morts, on compte 105 enfants. Mais le bilan ne cesse de s’alourdir. On dénombre en effet pas moins de 600 disparus, toujours ensevelis dans la coulée de boue, d’où il sera bien difficile de les retirer. Les glissements de terrain se sont produits suite à des pluies diluviennes. Le déboisement des collines pour construire des bidonvilles a fragilisé le terrain. La Sierra Leone en appelle désormais à l’aide internationale pour construire des abris aux habitants qui ont tout perdu. © Afolabi Sotunde/Reuters