LA PHOTO. La troupe de Mallawy modernise l'antique danse du bâton

Par Alain Chémali avec AFP | Publié le 21/02/2018 à 15H56

La troupe de Mallawy, originaire de Haute-Egypte, a donné un avant-goût de sa modernisation de la danse antique du bâton, appelée «tahtib», le 15 février, à l'Institut français d'Egypte, au Caire, avant son passage, à partir du 10 mars 2018, au Musée du Quai Branly à Paris.

  • Quand élégance lutte se mê aux pas danse...
    Quand l'élégance de la lutte se mêle aux pas de danse...

    En galabeya (robe portée en Haute-Egypte), turban autour du crâne, sur fond de musique entraînante aux airs de mariages populaires égyptiens, les danseurs entament une chorégraphie du combat qui n'a rien à envier aux meilleures scènes du «Kill Bill» de Quentin Tarantino. Fondée en 1996, le centre Mallawy pour les arts du bâton attire des adeptes de toutes les générations dans la province d'Al-Minya, en Haute Egypte. Selon le directeur artistique et metteur en scène Hassan el-Geretly, avant de se nourrir de la danse contemporaine et des codes modernes des arts martiaux, le «tahtib» avait évolué au fil des siècles, notamment avec l'arrivée de tribus arabes en Egypte. © KHALED DESOUKI/AFP