LA PHOTO. Le maire de Dakar, Khalifa Sall, entame son 8e mois de prison

Par Michel Lachkar | Publié le 01/11/2017 à 15H20, mis à jour le 01/11/2017 à 16H38

Opposant de premier plan au président Macky Sall, dont il pourrait être l'un des concurrents à la présidentielle de 2019, le maire de Dakar est accusé de «détournement de fonds publics». Khalifa Sall doit répondre de dépenses «non justifiées» de plus de 2,7 millions d'euros, ce qu'il nie. Ses soutiens estiment qu'il paye pour son statut de candidat à la présidence.

  • Manifestation pour demander libération maire Dakar.
    Manifestation pour demander la libération du maire de Dakar.

    Aux cris de «Libérez Khalifa», quelque 300 partisans du maire de Dakar, emprisonné depuis mars 2017, ont manifesté le 29 octobre pour demander la libération de Khalifa Sall, La justice sénégalaise a demandé au Parlement la levée de son immunité parlementaire. Maire de Dakar depuis 2009, il a été élu député à la tête d'une coalition de plusieurs partis d'opposition en juillet 2016.   © AFP PHOTO / SEYLLOU