LA PHOTO. Le parc industriel Liaoshen, exemple de coopération sino-ougandaise

Par Dominique Cettour Rose | Publié le 20/06/2018 à 14H40, mis à jour le 20/06/2018 à 14H54

La construction de parcs industriels en Ouganda est considérée par Pékin comme «une nouvelle mesure» de coopération sino-ougandaise. Celui de Liaoshen devrait encore recevoir environ 600 millions de dollars de la part d'investisseurs chinois avant sa mise en service complète. Les investissements directs provenant de Chine ont atteint fin 2017 un total de 219 millions de dollars dans le pays.

  • A Kapeeka dans district ougandais Nakaseke centre.
    A Kapeeka, dans le district ougandais de Nakaseke (centre).

    Le 16 juin 2018: Wang Yang, président du comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois, inspecte une usine chinoise du parc industriel Liaoshen. C'est l'un des 22 parcs industriels nationaux en Ouganda. Il couvre une superficie de 2,4 km² sur laquelle cinq usines fonctionnent déjà, notamment dans des activités aussi diverses que le traitement des fruits, le stockage et le fraisage du maïs, la fabrication de céramiques et de câbles électriques. Inauguré en décembre 2015, en présence du président ougandais Yoweri Museveni, le parc a prévu d'abriter quelque 80 entreprises et de créer 16.000 emplois d'ici à 2025. © PANG XINGLEI / XINHUA