LA PHOTO. Le rhinocéros noir fait son retour au Tchad d'où il avait disparu

Par Laurent Filippi | Publié le 06/05/2018 à 11H59, mis à jour le 06/05/2018 à 14H55

Le rhinocéros noir a été classé «espèce en danger critique d'extinction» par l'Union internationale pour la conservation de la nature. En Afrique, il ne reste que 5.000 spécimens, dont près de 2.000 en Afrique du Sud. Le 3 mai 2018, six d’entre eux ont quitté le pays pour être réintroduits dans le parc national de Zakouma, au sud-est du Tchad, d'où ils avaient disparu en 1972.

  • Dans parc national sud-africain d'Addo sud-ouest.
    Dans le parc national sud-africain d'Addo (sud-ouest).

    En 2010, l’Afrique du Sud et le Tchad ont signé un accord de coopération visant à protéger la biodiversité et à assurer la survie à long terme des espèces animales menacées à Zakouma. La réintroduction de ces animaux marque le coup d'envoi d'une ambitieuse opération de repeuplement du pachyderme dans ce pays d'Afrique centrale où après sept ans d'efforts, le braconnage a été pratiquement réduit à néant. Avant le Tchad, des rhinocéros noirs ont déjà été réintroduits au Botswana, en Tanzanie, en Zambie, au Malawi et au Rwanda. © Michael Sheehan/AP/SIPA