LA PHOTO. Les Egyptiens se préparent à célébrer la fête de l’Aïd

Par Laurent Ribadeau Dumas | Publié le 28/08/2017 à 13H49, mis à jour le 28/08/2017 à 13H49

Du 31 août au 4 septembre 2017, l’Egypte va fêter la fête de l’Aïd al-Adha (la fête du sacrifice), l’une des plus importantes de l’islam, au cours de laquelle on sacrifie des moutons. La fête rappelle l’abnégation d’Abraham qui avait reçu de Dieu, dans un rêve, l’ordre de sacrifier son fils Ismaël. Au dernier moment, un ange, envoyé par le Très-Haut, avait remplacé l’enfant par un bélier…

  • Un homme traîne mouton pour vendre sur marché Caire 25 août 2017.
    Un homme traîne un mouton pour le vendre sur un marché du Caire le 25 août 2017.

    Pour la préparation de la fête, les rues sont noires de monde. Des millions de moutons attendent le sacrifice, souvent pratiqué en masse par des bouchers improvisés, selon un rituel très précis. «Vous trouvez (les animaux) au coin de la rue, ou entassés dans une voiture isolée en train de vous regarder. Ils peuvent aussi vous couper la route en passant brusquement devant vous», raconte le journal «Daily News Egypt». Tout le pays se prépare donc à une grosse consommation de viande, même les plus pauvres qui ne peuvent pas souvent s’en procurer. Un moment redouté par les… végétariens. Minoritaires, ceux-ci fuient les villes pour ne pas avoir à supporter les odeurs de sang et de viande. © Xinhua - Sipa - Ahmed Gomaa