LA PHOTO. Les enfants perdus du conflit sud-soudanais, réfugiés sans famille

Par Géopolis (avec AFP) | Publié le 05/07/2017 à 11H08

Plus de 3,7 millions de Sud-Soudanais, soit un tiers de la population, ont fui leur foyer en raison de la guerre qui ravage le pays depuis décembre 2013, un conflit ayant provoqué une des pires crises humanitaires au monde. Et la situation des dizaines de milliers d'enfants séparés de leur famille représente un problème particulièrement épineux.

  • Les enfants camp Nguenyyiel en Ethiopie.
    Les enfants du camp Nguenyyiel, en Ethiopie.

    La guerre au Soudan du Sud, qui oppose principalement les troupes fidèles au président Salva Kiir et celles de son ancien vice-président Riek Machar, a été marquée par de nombreuses atrocités à caractère ethnique, dont des viols, des meurtres et des tortures, malgré le déploiement de Casques bleus dans le pays. Environ 6 millions de Sud-Soudanais souffrent d'insuffisance alimentaire. Parmi ceux ayant fui leurs foyers, 1,8 million ont quitté le pays, dont 1 million d'enfants, estime l'ONU. Et 75.000 sont soit séparés de leurs parents, soit accompagnés par aucun membre de leur famille. Près de 2.900 enfants sans famille vivent à Nguenyyiel, en Ethiopie, partageant leur temps entre l'école et une aire de jeu sommaire protégée du soleil par les arbres. Le chaos qui règne dans le pays rend plus que difficile la localisation des familles des enfants, si elles sont en vie, regrette Hiwotie Simachew, de l'ONG Plan International. D'autant que si certains proches et parents sont restés au pays, d'autres ont vraisemblablement rejoint l'Ouganda, le Kenya, le Soudan, l'Ethiopie, voire des destinations plus lointaines. © SOLAN KOLLI / AFP