LA PHOTO. Les lesbiennes d'Afrique du Sud, «gays de naissance, fières par choix»

Par Véronique le Jeune | Publié le 26/06/2017 à 17H57, mis à jour le 27/06/2017 à 10H43

Le pays de Nelson Mandela a beau avoir nommé une ministre homosexuelle proclamée au sein de son gouvernement en 2014, rédigé une Constitution unique en Afrique qui garantit des droits aux minorités sexuelles et rendu légal le mariage pour tous dès 2006, les gays, en particulier les femmes, sont encore la cible de discriminations et d'agressions. Les textes restent en avance sur l'opinion publique.

  • Trois jours «Festival Fiertés» à Durban sud-est 23 au 25 juin 2017.
    Trois jours de «Festival des Fiertés» à Durban (sud-est), du 23 au 25 juin 2017.

    Parmi les sujets qui ne laissent pas la société sud-africaine indifférente, l'orientation sexuelle des personnes n'est pas le moindre. En particulier, celle des femmes. Les lesbiennes, considérées comme «déviantes», sont encore en 2017 l'objet de viols dits «correctifs», censés les «guérir» de leur homosexualité. Des violences qui se soldent souvent par la mort de la victime. © RAJESH JANTILAL / AFP