LA PHOTO. Libye: le costume traditionnel fait la fête dans les rues de Tripoli

Par Véronique le Jeune | Publié le 18/03/2018 à 11H45

Sur l'une de ses places, la capitale libyenne a voyagé dans le temps lors du 4e festival du costume traditionnel, mi-mars 2018. Des chevaux harnachés d'argent et de cuir coloré, des enfants vêtus de riches étoffes et couverts de bijoux paradaient aux côtés d'hommes portant le «jard», un drap croisé sur la poitrine, et de femmes habillées de la «farashia», qui ne laisse voir qu'un œil.

  • La «farashia» était portée dans vie tous jours jusqu'aux années 1920.
    La «farashia» était portée dans la vie de tous les jours jusqu'aux années 1920.

    Les femmes libyennes s'enroulaient alors complètement dans cet ample tissu de coton ou de soie en ne ménageant qu'une minuscule ouverture pour apercevoir le monde extérieur. Aujourd'hui, même si les Libyens, y compris les plus âgés, ont remisé leurs tenues traditionnelles au vestiaire, ils sont nombreux à les exhiber lors des fêtes de mariage et autres réjouissances. Et, désormais, à l'occasion du festival annuel du costume ancien. © Hani AMARA /REUTERS