LA PHOTO. Madagascar: messe de la Toussaint célébrée en plein air à Akamasoa

Par Dominique Cettour Rose | Publié le 01/11/2018 à 15H41, mis à jour le 01/11/2018 à 16H38

Le 1er novembre 2018, toutes les églises catholiques de Madagascar étaient bondées. La fête de la Toussaint a aussi attiré de nombreux fidèles venus recevoir l’Eucharistie dans une immense carrière, qu'ils appellent leur «cathédrale», située dans la banlieue d'Antananarivo. C'est le fief du père Opeka, qui dirige Akamasoa («Les bons amis» en malgache), association qui lutte contre la pauvreté.



  • Le 1er novembre 2018 à Akamasoa.
    Le 1er novembre 2018, à Akamasoa.

    Ils sont plusieurs centaines à avoir fait le déplacement pour assister à la messe traditionnelle dite par le padre Pedro Opeka. Ce religieux lazariste, né en argentine de parents slovènes, à la longue barbe blanche est connu pour son action à travers l'association Akamasoa qu'il a fondée en 1989, et qui compte aujourd'hui 17.839 bénéficiaires permanents. Il parcourt le monde pour trouver des mécènes et des donateurs. En juillet 2017, il avait été reçu à l'Elysée par Brigitte Macron. © MARCO LONGARI / AFP